Mariage princier : on a passé une après-midi avec les "Royal Fans", ces irréductibles de la famille royale

FANZONE - Ils sont là, des jours et des jours avant chaque événement, campent devant la maternité et devant le château de Windsor, eux, ce sont les "Royal Fans". Nous avons passé l’après-midi avec certains d’entre eux.

Il y a des choses inexplicables et, pour nous, voir ces fans de la famille royale camper durant des heures pour avoir la meilleure place afin d’apercevoir un bout de crâne du Prince Harry… on le reconnaît aisément, c’est un autre monde. En discutant avec eux, il semble que leur vie tourne autour de l’activité de la Royal Family et, admettons-le, chez certains, cela a un côté touchant. Passer autant de temps à attendre… C’est un sacerdoce.

Tiares, Union Jack et Elizabeth en carton

Ils campent devant les édifices recevant les membres de la famille royale durant des jours, revêtent leurs plus beaux atours à l’effigie de l'Union Jack, portent des tiares et agitent leur drapeau favori, celui de la famille royale… Eux, ce sont les "Royal Fans", ces irréductibles aficionados prêts à beaucoup de choses pour, d’une part, apercevoir un membre de la famille royale et d’autre part, relayer la bonne parole en chantant le "God Save the Queen" devant chaque micro tendu. 


Des "Royal Fans", comme ceux que l’on a rencontrés, il y en a quelques-uns à Windsor, à la veille du mariage royal. Les télés du monde entier les prennent en interview, les Britanniques les saluent ou les regardent un peu de travers mais ils sont là. Sur le Long Walk, Sue et Pauly accompagnées de deux de leurs amies ont tout prévu. "Nous avons le thermos de thé, les gâteaux et les sacs de couchage." Objectif ? Être aux premières loges lorsque le carrosse transportant le prince Harry et Meghan Markle passera sur cette immense avenue. "Nous étions au mariage de Diana et Charles, Kate et William… On devait être là. Nous sommes venues en train, nous raconte Sue. On repart après la mariage, pour faire la fête." Une Reine Elizabeth en carton à taille réelle accompagne même ses dames : il faut se tenir compagnie, le temps paraît un peu long. 

D'Avalon à Windsor en voiture

Un peu plus loin dans Windsor, on s’arrache tee-shirts à l’effigie du couple et drapeaux. 10 pounds le tee-shirt, même tarifs pour les mug vendus par trois. Une affaire, nous explique le vendeur. En zigzaguant au milieu des curieux et autres journalistes du monde entier, nous tombons sur Alexandra, venue avec l’une de ses amies : "On veut participer à la fête", nous glisse-t-elle. "C’est un événement incroyable… Le prince Harry va se marier", poursuit la jeune femme. 


En remontant la fameuse avenue de Windsor, bordant le château, c’est là que nous rencontrons les plus grands fans de la famille royale. Il y a Terry, 83 ans, Maria Scott et John Loughrey, pour les Britanniques, une journaliste d’un journal allemand et… Chantal, venue d’Avallon, en Bourgogne, pour assister au mariage. Elle a fait le voyage en voiture, par le ferry mais aujourd’hui, une seule chose la tracasse : comment faire pour récupérer ses clefs ? Rassurez-vous, nous l’avons aidée à appeler un serrurier et trouver une solution à son problème. D’ailleurs durant son absence, on s’est enquis de son état. Inquiets, les "royal fans", telle un grande famille, ont demandé de ses nouvelles et ont gardé sa place. Auprès de ces irréductibles, les médias du monde entier se succèdent : espagnols, australiens, français… Il faut dire qu’ils sont plutôt bons clients et se prêtent au jeu des questions-réponses avec aise. Cet après-midi, ils ont chanté le "God Save The Queen". Demain, ils seront debout aux aurores, à leur place réservée depuis des jours. Une place qui d’ailleurs, aurait pu être chère cet après-midi, lorsque le prince Harry et son frère William sont sortis du château pour saluer la foule… Malheureusement, les deux frères se sont arrêtés … vingt mètres plus haut. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Prince Harry et Meghan Markle, le mariage de l’année

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter