Marina Fois révèle avoir été abusée par un baby-sitter à l’âge de 8 ans

Description du sujet digitial
People

CONFIDENCES - Dans un portrait que lui consacre "Madame Figaro" à l’occasion de la sortie du thriller "Une intime conviction", la comédienne Marina Foïs explique avoir été victime d’abus sexuels durant son enfance.

C’est un drame personnel qu’elle n’avait jamais abordé auparavant. "Comme beaucoup de femmes, j’ai été victime d’abus sexuels, à huit ans, perpétrés par l’un de mes baby-sitters", révèle Marina Foïs dans un portrait que lui consacre Madame Figaro dans le cadre de la sortie du thriller "Une intime conviction", en salles depuis mercredi dernier.

"Cela a perturbé mon sentiment intérieur de féminité", poursuit la comédienne, qui vient de fêter ses 49 ans. "Du jour au lendemain, j’ai cessé de porter des jupes et je me suis coupé les cheveux. Je peux, aujourd’hui, en parler calmement parce que c’est une histoire qui est intégrée depuis longtemps."

Lire aussi

Marina Foïs répondait à une question au sujet de sa décision d’incarner l’écrivain Hervé Guibert au théâtre à la demande du metteur en scène Christophe Honoré. Une femme dans la peau d’un homme ? "La question du genre, pour moi, elle est bizarre, car je ne sais pas ce que c’est, être une fille ou un garçon", explique-t-elle. "J’ai été élevée par des soixante-huitards. Chez moi, il n’y avait pas de Barbie et, à quatre ans, j’ai reçu un garage à Noël. "

Lire aussi

A l’adolescence, Marina Foïs souffrira de dysmorphophobie. "Comme de nombreuses femmes, j’avais l’impression d’être grosse alors que je ne l’étais pas, raconte-elle, expliquant s’en être sortie grâce "au cinéma, à la psychanalyse et aux hommes qui m’ont aimée (…) Et à la mode. Le regard que Nicolas Ghesquière et Julien Dossena (le directeur artistique de Paco Rabanne - ndlr) ont porté sur moi m’a donné une liberté et une confiance démentes."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter