"Choquée et blessée", Marina Kaye règle ses comptes avec son père sur Facebook

"Choquée et blessée", Marina Kaye règle ses comptes avec son père sur Facebook

People
DirectLCI
PSYCHODRAME – C’est l’une des jeunes chanteuses préférées des Français. L’une des plus secrètes aussi. Depuis quelques jours, Marina Kaye et son père Jean-Marc règlent leurs différends familiaux via Facebook, prenant les utilisateurs du réseau social à témoins.

Si elle à peine 18 ans, tous ceux qui l’ont côtoyé sont impressionnés par la maturité de Marina Kaye. La jeune chanteuse, née Marina Dalmas, connaît un succès fulgurant grâce à l’album Fearless, sorti en mai 2015, où chaque chanson est l’occasion de confier ses joies mais surtout ses peines, sans qu’on sache très bien jusqu'ici d’où elles viennent.


Depuis quelques jours, le mystère se dissipe (un peu) puisque l’interprète du tube "Homeless" règle ses comptes sur Facebook avec son père Jean-Marc, professeur de karaté. C’est lui qui a dégainé le premier en affirmant que sa fille était sous "l’emprise psychologique d’un système machiavélique" qui la rendrait "isolée des réalités du monde extérieur." Il en veut pour prouve son changement de nom, visant à "rompre définitivement avec ses racines. »


Réponse de la chanteuse : "Je sais que certains d'entre vous sont amis avec mon père sur Facebook et qu'ils ont l'occasion depuis quelques jours de voir défiler des statuts d'insultes à l'encontre de mon équipe et moi-même", observe-t-elle sur sa page officielle. "Je vois beaucoup de personnes se laisser enliser dans les mensonges qu'il crée et je tiens sans créer de conflit à tout de même rétablir les choses."

Quel père ou mère désire détruire ses enfants ou leur avenir  ?Jean-Marc Dalmas, le père de Marina Kaye

Marine Kaye poursuit en expliquant qu’elle "ne souhaite en aucun cas divulguer ma vie privée passée, ça vous l'avez toujours su, mais je pense que beaucoup d'entre vous se doutent déjà que derrière les chansons de l'album se cache une histoire en rapport avec cet individu qui aujourd'hui s'agite de toutes ses forces pour, dit-il "détruire ma carrière ". Des propos qui laissent peu de place à une éventuelle réconciliation.


La jeune femme, qui planche actuellement sur son deuxième album, conclut en s’adressant "à tous ceux qui seraient confus et ne sauraient plus où donner de la tête", écrit-elle. "Je suis profondément choquée et blessée et je souhaiterais que tous ceux qui me soutiennent cessent d'alimenter cette page d'insultes et de diffamation à mon encontre et à l'encontre des personnes avec qui je travaille."


Suite à ce message, Jean-Marc Dalmas ne se laisse pas démonter. Et affirme n’avoir proféré "aucune insulte, juste la vérité sur une gamine pilotée (...) Mais quel père ou mère désire détruire ses enfants ou leur avenir  ? (...) je suis un papa, incapable de mentir ou maquiller la vérité, et que je suis dépourvu de toute ruse, juste un complot pour faire du scandale… Et gaver l'industrie du disque et les commanditaires du complot… Comme on l'a constaté sur bien d'autres jeunes artistes naïfs depuis des années." 

En vidéo

Le secret de Marina Kaye

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter