"Me séparer était devenu une évidence" : Sonia Rolland raconte la fin de son histoire avec Jalil Lespert

"Me séparer était devenu une évidence" : Sonia Rolland raconte la fin de son histoire avec Jalil Lespert

People
DirectLCI
VIE PRIVÉE - L'ancienne Miss France détaille, dans une interview à Paris Match, ce qui a conduit à sa rupture avec le réalisateur Jalil Lespert, avec qui elle était en couple depuis 9 ans.

Elle n'avait encore rien dit depuis l'officialisation de leur séparation. Pas de posts sur les réseaux sociaux. Pas de commentaires. Dans une interview au magazine Paris Match daté du 15 novembre, Sonia Rolland raconte avec une honnêteté sans filtre les raisons qui ont sonné le glas de sa relation avec le réalisateur Jalil Lespert, père de sa deuxième fille Kahina, de leur première rencontre sur un shooting photo en 2009 aux derniers jours de vie commune l'été dernier.

"Nous nous sommes trouvé de nombreux points communs. C'est quelqu'un qui a des ambitions mais qui n'oublie pas d'où il vient. Ça matchait !", se souvient l'ancienne Miss France. Elle évoque les débuts de leur couple "à l'hôtel" pour "ne pas risquer de perturber les enfants", trois à eux deux. Leur fille Kahina naît en 2010. Sonia Rolland "accompagne la progression" du travail de son compagnon et dit lui "avoir laissé le champ libre pour qu'il puisse déployer sa créativité en portant beaucoup de problèmes du quotidien sur [ses] épaules".  Puis le temps fait son œuvre et le succès du film "Yves Saint Laurent", réalisé par Jalil Lespert en 2014, change la donne. 

Les gens me demandaient pourquoi je maigrissais. Je me consumais de l'intérieur, j'étais en train de m'éteindreSonia Rolland

"La construction et la stabilisation de notre couple me demandaient une énergie folle (...). Les gens me demandaient pourquoi je maigrissais. Je me consumais de l'intérieur, j'étais en train de m'éteindre, déçue de me rendre compte à quel point je donnais de mon temps et de mon énergie sans recevoir autant en retour", explique-t-elle. La même année, son père décède et sa mère se retrouve en fauteuil après un AVC. Alors Sonia Rolland, qui ne se sent "soutenue dans [son] couple ni au niveau personnel ni au niveau professionnel", dit stop.

L'été dernier, elle s'envole pour Ibiza. Seule. L'occasion de se ressourcer et de "faire le point sur [sa] vie". "Me séparer était devenu une évidence", reconnaît-elle. Le couple a pris des chemins différents mais partage la garde de sa fille. Sonia Rolland souhaite désormais "profiter de [son] célibat pour prendre davantage soin d'[elle] , sortir, danser, profiter de la vie". C'est ce qu'elle fait cette semaine dans son Rwanda natal. Tout sourire et sans maquillage sur Instagram, la jeune femme de 37 ans est radieuse et semble savourer chaque instant. Un bonheur retrouvé qu'elle partage sans sourciller avec ses followers.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter