Harry et Meghan : un mariage royal sous très haute surveillance

AU SERVICE DE SA MAJESTÉ - Fouilles, patrouilles, barrières... Rien ne sera laissé au hasard pour que les festivités du 19 mai se déroulent sans accroc à Windsor, où quelque 100.000 personnes sont attendues pour espérer apercevoir les jeunes mariés.

C'est sans conteste le mariage de l'année. Mais pour la police de Thames Valley, il s'agit surtout de "l'une des opérations les plus importantes de son histoire". Plus de 100.000 badauds sont attendus samedi 19 mai aux alentours du Château de Windsor pour tenter d'apercevoir le prince Harry et Meghan Markle, qui se diront "oui" dans la chapelle St George devant 600 invités triés sur le volet et quelques millions de téléspectateurs dans le monde. Le couple a également convié 2640 personnes, dont 1200 "membres du public", à assister à leur arrivée et à leur procession en calèche. A événement exceptionnel, dispositif exceptionnel.

Dans les semaines précédant les noces, la présence policière sera multipliée à Windsor, à l'ouest de Londres, "avec des officiers de police armés et non armés, des équipes cynophiles, la police montée, les unités chargées de la circulation ainsi que le National Police Air Service", la police des airs, détaille un communiqué. Avant d'accéder à la zone, le public subira une fouille complète et pourra à nouveau être fouillé à tout moment plus tard. Les plaques des voitures seront scannées et des barrières installées. "Tout objet qui pourrait présenter un risque pour le public sera confisqué", poursuit le texte, qui ajoute qu'en plus des patrouilles dans les gares et les trains, des agents armés en civil seront mobilisés.

Menace terroriste à connotation raciste

Une surprésence policière qui s'explique par le contexte terroriste actuel et les menaces à caractère raciste dont a été victime le couple. En février, Scotland Yard enquêtait déjà sur une substance blanche - finalement non suspecte - découverte dans une lettre envoyée au Palais St James, l'une des résidences de la famille royale britannique, à l'attention du prince Harry et de sa fiancée Meghan Markle. Le dispositif est estimé à 30 millions d'euros. On ne badine pas avec la sécurité.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Prince Harry et Meghan Markle, le mariage de l’année

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter