Meghan Markle : "Je pourrais être princesse Harry", s’amuse une ancienne collègue aujourd'hui célèbre

FLASHBACK – Elles ont débuté ensemble à la télévision américaine en tant que "mannequin boîte" dans l'émission "Deal or no deal", adaptée en France sous le nom "A prendre ou à laisser" par Arthur. La mannequin Chrissy Teigen a beau attendre son second enfant avec le chanteur John Legend, elle se serait bien vue dans les souliers princiers de Meghan Markle.

Du petit écran au palais royal. On savait Meghan Markle actrice, dans la série "Suits" et dans de nombreux téléfilms à l'eau de rose. La future femme du prince Harry -le mariage aura lieu le samedi 19 mai prochain- a également été à l'affiche de l'un des jeux télévisés les plus populaires outre-Atlantique, "Deal or no deal", importé en France par Arthur sous le titre "A prendre ou à laisser". Fin 2017, les médias anglo-saxons se sont évidemment empressés de ressortir les images d'archives de la jolie brune à côté de sa valise dès l'annonce de ses fiançailles avec le frère du prince William.

À ses côtés ? Une autre jeune femme également célèbre aujourd'hui, Chrissy Teigen. Mannequin et animatrice TV, elle est ultra-populaire sur les réseaux sociaux et a pris pour habitude de dire tout le bien (et surtout le mal) qu'elle pense de tout le monde. Un côté sans filtre dont ne pouvaient pas se passer les hôtes de talk-show. Ils n'ont pas manqué de l'interroger sur ses relations avec le prochain membre de la famille royale britannique.

Travailler sur ce jeu a été une expérience enrichissante et m'a aidée à comprendre ce que je voulais vraiment faireMeghan Markle dans une interview à Esquire en 2013

Venue promouvoir son livre de cuisine, la femme du chanteur de John Legend s'est ainsi amusée à refaire le monde chez Ellen DeGeneres ce lundi. "Je le dis à John tout le temps. Ça pourrait être moi, je pourrais être princesse Harry, ou pas, c'est ça non ?", lance-t-elle à l'animatrice qui lui répond que "ce n'est pas comme ça que ça marche".  


Dix jours plus tôt, elle avait évoqué sur le plateau de What Happens Live son passé d'ouvreuse de boîte en 2007. "J'ai été rétrogradée parce que je ne pouvais pas descendre les marches. J'ai été virée en quelque sorte", s'est-elle souvenue à propos de cette "période très floue de (sa) vie". "Je me souviens de Meghan comme de quelqu'un de très calme et doux. Juste vraiment gentil, et je ne dis pas ça à propos de tout le monde"

"Meghan et moi, on était à côté. Elle avait la valise numéro 24", se rappelait pour sa part celle qui portait la valise numéro 23, Aubrey Lemon, dans une interview à Inside Edition en mai 2017. "Elle est belle, interlligente, pleine de talent. Elle mérite totalement d'être une princesse", avait-elle ajouté. 


Interrogée en 2013 par Esquire, Meghan Markle avait classé son apparition dans "Deal or no deal" "dans la catégorie des choses que je faisais pendant que j'auditionnais pour essayer de joindre les deux bouts". "J'ai travaillé à l'ambassade américaine en Argentine pour finir dans cette émission. J'ai tout fait. Travailler sur ce jeu a été une expérience enrichissante et m'a aidée à comprendre ce que je voulais vraiment faire." Un vrai discours de diplomate.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Prince Harry et Meghan Markle, le mariage de l’année

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter