Meghan Markle, tout est de sa faute ? Les Britanniques se déchaînent contre l'ex-comédienne

Meghan et Harry : les raisons d'un retrait
People

SHOCKING - Après avoir annoncé qu'ils renonçaient à leur rôle de premier plan de la famille royale, le prince Harry et Meghan Markle sont critiqués de toutes parts. Et la duchesse en prend pour son grade.

"Ils ne l'ont même pas dit à la reine", "C'est la guerre civile", "Charles et William sont furieux". Ce jeudi 9 janvier, la presse britannique était sous le choc. La veille, le prince Harry et Meghan Markle annonçaient via leur compte Instagram qu'ils renonçaient à leur rôle au sein de la famille royale britannique. "Nous prévoyons maintenant d'équilibrer notre temps entre le Royaume-Uni et l'Amérique du Nord, tout en continuant d'honorer notre devoir envers la Reine, le Commonwealth et nos parrainages", expliquaient-ils dans un texte qui a fait l'effet d'une véritable bombe. 

Si le grand public a été surpris, la famille royale est elle aussi tombée des nues puisque, visiblement, la reine n'avait pas été mise dans la confidence. "Nous comprenons leur désir de voir les choses différemment, mais il s'agit là de décisions compliquées qui doivent prendre le temps d'être examinées",  réagissait la Couronne dans un communiqué diffusé quelques heures après l'annonce. 

Lire aussi

Cette annonce inattendue a par ailleurs ravivé la guerre médiatique entre le couple et la presse britannique, en particulier les tabloïds, qui ont une dent contre le couple. Car si dans un premier temps la presse avait vu l'arrivée de Meghan Markle au sein de la famille royale comme une bouffée d'air frais, les choses ont rapidement tourné court. Jugée comme manipulatrice et capricieuse, pas un jour ne passe sans que la jeune femme ne fasse l'objet d'un article à charge. Un acharnement médiatique qui avait poussé le prince Harry à porter plainte en octobre dernier contre Associated Newspapers, la maison-mère du "Daily Mail" et du "Mail on Sunday". 

Autant dire que la récente annonce du couple royal a remis de l'huile sur le feu. Et si le couple se retrouve au cœur des critiques, Meghan Markle en prend pour son grade. La presse parle d'ailleurs de Megxit, en référence au Brexit. "Ce que Meghan veut, Meghan l'obtient", titre Skynews. "En plus d'endommager ses relations avec les médias, que le prince Harry avait réussi à préserver ces dernières années, il a endommagé et c'est le plus important, ses relations avec certains membres de sa famille", explique Rhiannon Mills, le correspondant royal de la chaîne d'information. 

Meghan n'a jamais voulu faire partie de la famille royale. Meghan voulait être célèbre. Meghan est célèbre! Tout tourne autour de Meghan !- Darren McGrady, l'ancien chef cuisinier de la reine Elizabeth

Le présentateur de "Good Morning Britain" Piers Morgan s'en est ouvertement pris à la femme de Harry. "Les gens disent que je suis trop critique envers Meghan Markle – mais elle a abandonné sa famille,  abandonné son père, abandonné la plupart de ses anciens amis, séparé Harry de William et l'a maintenant séparé de la famille royale. Je n'ai rien à a jouter", a tweeté le journaliste. 

Darren McGrady, l'ancien chef cuisinier de la reine est allé lui aussi de son attaque. "Les gens qui disent que la princesse Diana serait fière ne connaissent pas la princesse Diana. Elle aurait été furieuse que Harry ait été autant manipulé", a lancé sur son compte Twitter  le chef de 58 ans qui a bien connu la mère de Harry et William. "Meghan n'a jamais voulu faire partie de la famille royale. Meghan voulait être célèbre. Meghan est célèbre! Tout tourne autour de Meghan !", a-t-il pesté.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent