#MEGXIT : pourquoi Meghan et Harry pourraient-ils choisir de vivre au Canada ?

#MEGXIT : pourquoi Meghan et Harry pourraient-ils choisir de vivre au Canada ?
People

EXIL – Alors que le couple a annoncé son intention de prendre ses distances avec la famille royale et de vivre une partie de l'année en Amérique du Nord, de nombreux observateurs sont persuadés qu'ils s'apprêtent à poser leurs valises au Canada. Voici pourquoi.

Les paris vont bon train. Depuis que Meghan et le prince Harry ont annoncé leur volonté de prendre leur distance avec la famille royale et de résider une partie de l'année en Amérique du Nord, de nombreux spécialistes de la royauté sont persuadés que le couple pourrait poser ses valises au Canada. Pour le moment, le petit-fils de la Reine et son épouse n'ont pas précisé où ils comptaient s'installer.

Premier indice : au lendemain de leur annonce fracassante, Meghan est partie illico rejoindre son fils Archie au Canada, où le couple venait de passer plusieurs semaines de vacances. Si l'on en croit les médias, le petit garçon âgé de 8 mois serait resté de l'autre côté de l'Atlantique avec sa nounou chez Jessica Mulroney, la meilleure amie de Meghan. L'ex-comédienne et son fils auraient pris leurs quartiers dans une demeure où ils ont passé les fêtes de fin d'année, située à North Saanich, sur l'île de Vancouver. Autre indice qui a mis la puce à l'oreille des observateurs : les deux chiens du couple, qui ont traversé l'Atlantique en novembre dernier avec leurs maîtres, sont eux aussi restés au Canada dans cette propriété sur l'île de Vancouver. 

Lire aussi

Meghan a des attaches à Toronto

Le Canada offrirait par ailleurs au couple la tranquillité à laquelle ils aspirent pour le petit Archie. "Cet équilibre géographique nous permettra d'élever notre fils avec une appréciation de la tradition royale dans laquelle il est né, tout en offrant à notre famille l'espace pour se concentrer sur le prochain chapitre, y compris le lancement de notre nouvelle entité caritative", expliquait le couple sur son compte Instagram le 9 janvier. Depuis la mort de sa mère, le prince Harry se méfie la presse people et en particulier les paparazzis. Il n'a pas hésité à d'attaquer en justice plusieurs tabloïds britanniques pour protéger sa femme.

 

De plus, Meghan a des attaches au Canada. Bien qu’elle soit Américaine et que sa mère vive en Californie, l’épouse du prince Harry a vécu six ans à Toronto lorsqu'elle jouait dans la série "Suits". C'est aussi là que vit sa meilleure amie, Jessica Mulroney avec son mari Ben Mulroney, animateur de télévision et fils l'ancien Premier ministre du pays Brian Mulroney. 

Toute l'info sur

#Megxit

Lire aussi

Et visiblement, le Canada semble être prêt à accueillir le couple à bras ouverts. D'après un sondage publié vendredi dernier et relayé par l'AFP, une majorité de Canadiens aimeraient voir le prince Harry devenir leur prochain gouverneur général, représentant de la reine Elizabeth II dans cette ex-colonie britannique. Dans le détail, 61% des Canadiens interrogés aimeraient que le fils du prince Charles remplace l'actuelle gouverneure générale, l'ancienne astronaute canadienne Julie Payette, lorsqu'elle quittera ses fonctions. Sachant que les gouverneurs généraux restent traditionnellement en poste pendant cinq ans, Juliet Payette devrait théoriquement quitter son poste en 2022. Et ouvrir une place pour le prince Harry ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

EN DIRECT - Covid-19 : Jean Castex réunira mercredi ses ministres à Matignon

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent