Melania Trump, heureuse en First Lady ? "Ce n'était pas son rêve mais celui de Donald"

PREMIERE DAME - Le média américain US Weekly a recueilli les propos d'un proche de Melania Trump, qui indique que la nouvelle First Lady des Etats-Unis aurait du mal à accepter sa nouvelle vie aux côtés de son mari Donald Trump.

Melania Trump rêvait-elle d'une autre vie que celle de First Lady ? Après un mois de présidence Trump, un de ses amis l'affirme haut et fort.  "Elle ne voulait pas de cette vie, a confié à US Weekly le styliste américain Phillip Bloch, proche de la Première dame des Etats-Unis. C'était le rêve de Donald. Honnêtement, ça fait beaucoup de choses à gérer."  


Le 20 janvier dernier, lors de l'investiture de Donald, l'attitude jugée "triste" de Melania Trump avait été largement commentée sur les réseaux sociaux à tel point qu'un hashtag "#FreeMelania" (traduisez "libérez Melania")  avait même été lancé.  Samedi , la Première dame était bien aux côtés de son mari pour un meeting qui a replongé le couple dans l'ambiance de la campagne (voir la vidéo ci dessous).

Melania ne vivra pas à la Maison Blanche

Melania Trump est la troisième femme de Donald Trump. Ensemble, ils ont eu un fils, Barron, âgé de 10 ans. C'est d'ailleurs pour ce dernier que la First Lady ne posera pas encore ses valises à la Maison Blanche, comme l'avait fait Michelle Obama avant elle, mais restera à New York dans son penthouse au sommet de la Trump Tower. Selon les médias américains, elle souhaiterait que son fils poursuive sa scolarité dans son école privée de l'Upper West Side, à Manhattan. 

 Dimanche soir, Melania Trump n'avait pas encore commenté les déclarations de Philipp Bloch.

En vidéo

Donald Trump s'offre un meeting de candidat... et évoque un attentat en Suède qui n'a jamais existé

En vidéo

L'actu de la semaine - Melania Trump, nouvelle première dame des Etats-Unis

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter