Menaces sur le droit à l'avortement aux Etats-Unis : Alyssa Milano lance une "grève du sexe"

People
COMBAT - La comédienne révélée par les séries "Madame est servie" et "Charmed" dénonce sur Instagram la restriction du droit à l'avortement dans l'état de Georgie. Et lance un nouveau hashtag : #SexStrike.

C'est une comédienne engagée. Fer de lance du mouvement MeToo, Alyssa Milano a appelé à une grève du sexe pour dénoncer le durcissement de la loi sur l'avortement dans l'État de Géorgie aux Etats-Unis. "Nos droits liés à la procréation sont effacés", a déclaré l'actrice américaine sur son compte Instagram en légende d'une image montrant un grand "X"  rose accompagné du message : "Si nos choix sont reniés, les vôtres le seront aussi". 


"Tant que nous les femmes n’aurons pas un contrôle légal sur notre corps, nous ne pouvons pas risquer de tomber enceintes", écrit la comédienne très engagée dans la défense du droit des femmes. "Rejoignez-moi en boycottant le sexe jusqu’à ce que nous retrouvions notre indépendance physique. J’appelle à une grève du sexe. Faites passer le message", lance-t-elle, lançant le mot-clé #SexStrike.

Alyssa Milano espère mobiliser le grand public contre une loi récemment ratifiée dans l'État américain de Géorgie qui interdit l'avortement dès que les battements du cœur du fœtus sont perceptibles. Un stade qui correspond à la sixième semaine de grossesse. Ironie du sort : la comédienne tourne actuellement la deuxième saison de la série télé "Insatiable" dans cet état qui attire de plus en plus de tournages de films et de fictions grâce à des conditions fiscales avantageuses. D'autres personnalités comme Alec Baldwin, Don Cheadle, Ben Stiller, Mia Farrow ou Amy Schumer ont également menacé de boycotter les tournages en Géorgie. 


"Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que le plus grand nombre de productions possibles quitte cet Etat qui continue à promouvoir une politique oppressive et néfaste, contraire à tout ce que l'industrie du divertissement défend", a déclaré l'actrice le 9 mai au site BuzzFeed News. Contractuellement obligée de passer encore un mois en Géorgie pour terminer le tournage de la série de Netflix, elle a prévenu qu'elle ne mettrait pas les pieds dans cet état s'il devait accueillir le tournage d'une troisième saison.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter