Michael C. Hall bouleversé par la mort de David Bowie

Michael C. Hall bouleversé par la mort de David Bowie
People
DirectLCI
TRAUMA - Dans "The Guardian", le comédien Michael C. Hall raconte le choc causé par la mort de David Bowie. L'ex de Dexter connaît son sujet : il incarne Lazarus dans la comédie musicale du même nom écrite par l'illustre chanteur.

Pour incarner le personnage de Lazarus, dans la comédie musicale inspirée du film L'homme qui venait d'ailleurs, le légendaire David Bowie a engagé Michael C. Hall, le héros de la cultissime série Dexter. Enfiler le rôle que le chanteur incarnait des années auparavant - Thomas Newton, un homme qui ne peut pas mourir - n'est pas chose facile... mais l'acteur a les épaules solides.

"Sa mort comme un coup de poing interne"

Sur le plateau de Stephen Colbert, c'est lui qui est venu en décembre dernier interpréter le dernier titre du chanteur, en live, "Lazarus", dans une version plus expérimentale. Dans The Guardian , le comédien raconte que le décès surprise de David Bowie l'a profondément affecté. Le matin de l'annonce, il a reçu entre 25 à 30 messages et dit avoir ressenti comme un "coup de poing interne familier". Il avait la sensation de revivre un douloureux moment de sa vie, lorsque son père est décédé d'un cancer alors qu'il avait 11 ans.

Il explique alors qu'une espèce de vieux mécanisme de survie se met en place. "Là, il s'agit de se maintenir, je m'occupe pour ne pas être victime d'un traumatisme". Et d'ajouter, dans un souffle : "Ne pas être un fils pitoyable, sans père." 

"Une prestance incroyable"

L'acteur se remémore aussi sa première fois devant le chanteur, dans un appartement à New York. "Une audition glam très élaborée". Même s'il savait qu'il avait déjà le job, c'est avec des papillons dans le ventre qu'il avait chanté devant le maître, alors que ce dernier lui demandait : "Maintenant, chante mes chansons pour moi".

Il a commencé par chanter "Where are we now", issu de l'album Next Day, en piano-voix. Il observait son illustre auteur du coin de l'œil. Les yeux fermés, David Bowie chantait à voix basse les backing vocals. Rassuré, il a pu continuer son mini showcase privé. Michael C. Hall raconte que, pour lui, c'était un jour magnifique et particulier. Lorsque David Bowie a quitté l'appartement, il a senti ses jambes faiblir et il s'est effondré sur le sol : Je n'avais jamais rencontré quelqu'un avec une telle prestance".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter