Michelle Williams : la vie sans Heath Leadger ne sera "jamais juste" pour leur fille Matilda

People

ENFANCE - Dans une interview à "Porter", Michelle Williams parle de l'absence d'Heath Ledger dans la vie de leur petite fille Matilda. Une absence qu'elle juge "injuste".

Il y a huit ans, Heath Ledger succombait à une overdose de médicaments, laissant derrière lui, une ex-compagne, Michelle Williams et leur fille, Matilda. Aujourd'hui, la petite fille a 11 ans et c'est seule, que l'actrice l'a élevée. A l'époque, le couple était séparé mais Michelle Williams pensait, comme beaucoup de femmes dans son cas, pouvoir compter sur son ex, pour élever et éduquer leur petite fille. 

La vie en a décidé autrement, il faut désormais faire avec cette absence mais ce n'est pas tous les jours facile. Dans une interview du magazine Porter, Michelle Willams a évoqué sa situation de mère célibataire, pas toujours facile. Si le quotidien est une chose, l'absence d'un père pour la petite Matilda en est une autre. Pour l'actrice, tout cela est dominé par un profond sentiment d'injustice. 

Lire aussi

    "En toute honnê­teté,  pour à peu près tout le reste, je suis du genre à ne pas me battre contre les circons­tances, à accep­ter où je suis et comment j’en suis arri­vée là. Pour à peu près tout sauf pour une chose : je pourrais tout faire si ça permet­tait à Matilda d’avoir un papa", confie-t-elle. Pour l'interprète de Manchester by the Sea, l'absence d'Heath Ledger dans la vie de la petite Matilda est "quelque chose qui n’est pas… Ce que je veux dire c’est que ce ne sera jamais juste". 

    Lire aussi

      Une situation pas toujours facile à vivre mais avec laquelle, elle doit composer, au risque de sombrer. Heureusement, elle n'est pas seule dans ce cas-là et elle peut compter sur ses copines : "je connais pas mal de femmes qui sont dans le même cas, c’est comme un genre de club. C’est un club un peu m******* où nous ne voulons plus de nouveaux membres. Et tous les membres déjà présents sont épui­sés. Mais bon sang, oh bon sang, ça me sauve la vie de les avoir".

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter