Mila Kunis et Ashton Kutcher : un prénom plus traditionnel pour leur deuxième enfant

Mila Kunis et Ashton Kutcher : un prénom plus traditionnel pour leur deuxième enfant
People

À L’OUEST RIEN DE NOUVEAU – Le couple d’acteurs a profité d’un post sur le site de Monsieur pour annoncer le prénom de leur fils, né le 30 novembre dernier. Un prénom puisé dans les origines ukrainiennes de Madame.

On ne change pas une équipe qui gagne. Ni une méthode qui fonctionne. Comme pour leur fille Wyatt, 2 ans, c’est sur le site d’Ashton Kutcher que l’acteur et sa femme Mila Kunis ont annoncé le prénom de leur deuxième enfant. Et ils ont opté pour un choix plus traditionnel. Né le 30 novembre à 1h21, le petit garçon de 4 kg se prénomme Dimitri Portwood, hommage aux racines ukrainiennes de sa mère.

Le site A Plus revient sur les discussions animées entre le couple pour parvenir à ce choix, notamment face aux idées quelque peu farfelues d’Ashton Kutcher. Le mois dernier, il avait ainsi indiqué sur le plateau de Conan qu’il avait un temps envisagé le nom Hawkeye, comme la mascotte de l’université de l’Iowa où il a étudié. Heureusement pour le nouveau-né, l’option a rapidement été balayée.

Nous voulons permettre à nos enfants de faire leurs propres choix concernant le fait d’être médiatisé ou non- Ashton Kutcher

La grossesse de Mila Kunis avait été officialisée en juin. Le sexe de l’enfant avait lui été  révélé involontairement par Ashton Kutcher lors d’un passage à la télévision. "Elle pointe Mila et dit "petit frère" quand elle montre son ventre. Puis elle pointe mon ventre et dit 'bière". Donc je pense qu'elle sait qu'il y a quelque chose dans le ventre mais je ne pense pas qu'elle sache encore que ce n'est pas une poupée en plastique", avait-il déclaré, glissant ainsi que la layette serait plutôt bleue pour son deuxième enfant.

A la naissance de Wyatt, Mila Kunis et Ashton Kutcher avaient publié quatre photos de nourrissons, invitant le public à deviner qui était leur fille. Pas de devinette cette fois-ci. "Nous voulons permettre à nos enfants de faire leurs propres choix concernant le fait d’être médiatisé ou non. Nous ne voulons pas faire ce choix pour eux", explique le héros de The Ranch. Pour les premières photos officielles de leurs progénitures, il faudra donc repasser.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter