Mimie Mathy confie avoir eu recours à la chirurgie esthétique

People
CONFIDENCES – Dans une interview à "Télé Star", Mimie Mathy, 61 ans, raconte avec humour avoir eu recours à la chirurgie esthétique. Mais pas au point de devenir accro…

C’est l’interprète incontournable de "Joséphine Ange Gardien", l'une des séries phares de TF1. Le 15 juin prochain, c’est aussi sur France 3 que les téléspectateurs retrouveront Mimie Mathy, puisqu’elle sera l’héroïne du téléfilm "Le Prix de la loyauté". Elle y reprendra le personnage de Marie Jourdan, officier de police judiciaire tourmentée qu’elle avait incarné une première fois en janvier 2018 dans "Le Prix de la vérité".


Dans cette suite, Marie Jourdan va tenter de prouver l’innocence de Paul Danceny (Mathieu Delarive), son collègue accusé du meurtre de sa maîtresse, la femme d’un sulfureux chirurgien esthétique dont elle va découvrir la clinique et ses petits secrets. L’occasion pour l'actrice de faire quelques confidences au magazine Télé Star, dans une interview parue ce lundi 10 juin.

J'aurais pu tout refaire mais il aurait fallu s'attaquer aux fondations chez moi. C'est un trop gros chantier, j'y ai renoncé !Mimie Mathy dans "Télé Star"

La star âgée de 61 ans, explique en effet avoir eu recours à la chirurgie esthétique. "J'y ai eu recours pour une réduction mammaire", révèle-t-elle, même si l’expérience n’est pas allée plus loin. "Je comprends qu'on le fasse pour se sentir mieux mais à petite dose", poursuit la comédienne. "J'aurais pu tout refaire mais il aurait fallu s'attaquer aux fondations chez moi. C'est un trop gros chantier, j'y ai renoncé !", ironise-t-elle.

Mimie Mathy, qui souffre depuis l’enfance d’achondroplasie, une maladie à l’origine de sa petite taille, avait déjà évoqué sa relation avec son corps en novembre dernier dans Télé 7 jours. "Je ne me déteste pas, mais il y a des moments où je me préfère", disait-elle. "Je ne pense pas que j'aurais avancé dans la vie si je me détestais. Je ne dis pas que je m'aime, j'essaie de rendre l'enveloppe le plus joli possible."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter