MINUTE SEPT À HUIT - Soprano, le rappeur positif

DirectLCI
EXTRAIT - Personnalité préférée des 7-14 ans, Soprano raconte ses débuts au sein du groupe de rap marseillais, les "Psy4 de la Rime" et notamment la réaction de son père lors de l'écoute d'un des morceaux phares "Le son des bandits". "Tu es un bandit ? Moi, je suis venu ici pour que tu me dises que tu es un bandit ?" avait alors réagi le père du rappeur d'origine comorienne.

Il est la personnalité préférée des 7–14 ans. Un succès que Soprano doit beaucoup à ses parents. Dans le portrait de la semaine, le rappeur raconte ses origines modestes et la difficulté au départ de ses parents à cautionner son choix de carrière. Les mensonges qu’il invente pour cacher ses départs et concerts à ses débuts. Le respect qu’il a pour eux qui ont mis tellement d’espoir en lui.


Dans l'extrait ci-dessus, Soprano raconte ses débuts au sein du groupe de rap marseillais, les "Psy4 de la Rime" et notamment la perception de son père d'un des morceaux phares "Le son des bandits". Le rappeur d'origine comorienne explique alors que lors de la première écoute, en voiture avec son père, ce dernier avait très mal réagi aux paroles : "Tu es un bandit ? Moi, je suis venu ici pour que tu me dises que tu es un bandit ?" C'est alors que l'artiste a saisi l'importance des mots dans ses textes et a décidé d'aborder la musique autrement, de manière plus positive.


Cet extrait est issu de l'émission Sept à Huit du dimanche 27 août 2017, présentée par Harry Roselmack, sur TF1.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Sept à huit

Plus d'articles

Sur le même sujet