Miss France 2019 : qui succédera à Maëva Coucke ? Découvrez les Miss régionales

People
CONCOURS - A moins de deux mois de l'élection, qui se tiendra à Lille le 15 décembre, la course au titre de reine de beauté des Français est plus que lancée. Les Miss de cette nouvelle promotion ont reçu leur écharpe, faites donc connaissance avec elles.

Trente candidates pour une couronne. Maëva Coucke, ancienne Miss Nord-Pas-de-Calais, passera le flambeau à Miss France 2019 le 15 décembre prochain au Zénith de Lille. A quatre mois de la grande soirée, Miss France 2018 a déjà entamé sa tournée de l'Hexagone pour distribuer les écharpes aux futures prétendantes. 


Une tournée qui s'est ouverte fin juin et a emmené notre reine de beauté et ses dauphines jusqu'au milieu de l'automne. La dernière Miss régionale a été élue le 26 octobre. Alors, qui représentera votre région ?

Miss Tahiti

C'est presque devenue une tradition. La première Miss de chaque nouvelle promotion est élue sous la chaleur de Tahiti. Avec son numéro 6, Vaimalama Chaves a décroché le titre de Miss Tahiti le 23 juin à Papeete. La jeune femme de 23 ans a la tête bien pleine. Dans sa besace à diplômes, figurent un master en management, une licence de droit économie et gestion spécialisée en commerce international ainsi qu'un BTS négociation et relation client, rapporte La 1ere. Community manager dans une salle de sport, elle mettra son emploi entre parenthèses le temps de l'aventure Miss France. 

Miss St Martin-St Barthélémy

Elle pourrait bien être la benjamine de la promotion 2019. Allison Georges, 18 ans tout juste, représentera les îles de Saint Martin et Saint Barthélémy lors de l'élection de Miss France 2019. La jeune femme a été élue à Marigot le 12 juillet, quelques jours après avoir décroché son baccalauréat ES.

Miss Guadeloupe

Son objectif ? "Rapporter une troisième couronne à la Guadeloupe". Ophély Mézino, 19 ans, a été élue le 4 août à Goyave. Elle a suivi deux années de classe préparatoire scientifique et souhaite créer sa propre marque de cosmétiques. Fille de parents sourds, elle souhaite "sensibiliser à la cause" des personnes malentendantes et aider au développement d'aides dans les DOM-TOM, comme elle l'affirmait sur Guadeloupe 1ere


Son compte Instagram : @ophelymezinooff

Miss Provence

Aurélie Pons est devenue Miss Provence le 26 juillet à Carry-le-Rouet. La jeune femme de 22 ans, originaire du Vaucluse, a pourtant préféré rendre sa couronne un mois plus tard après avoir... trouvé l'amour. C'est finalement sa deuxième dauphine, Wynona Gueraïni, 19 ans, qui représentera la région lors du concours national. 


Son compte Instagram : @wynonanguerainioff

Miss Côte d'Azur

Elle aussi a 22 ans. Caroline Perengo a été élue Miss Côte d'Azur à Cogolin le 28 juillet. La jeune femme est varoise et vit à Saint-Tropez. Titulaire d'un bac+2 en marketing et communication, selon Nice Matin, elle aimerait devenir chef de projet. Si elle est élue Miss France, elle souhaite "s'investir dans la recherche contre la maladie d'Alzheimer", précise le quotidien régional.


Son compte Instagram : @carolineperengo

Miss Languedoc

Originaire du Gars, Lola Brengues a 18 ans et est, depuis le 4 août et son élection à Marseillan, Miss Languedoc-Roussillon. Elle est étudiante en sciences de la vie. "J'ai été contactée sur les réseaux sociaux et je me suis dit pourquoi pas ?", raconte-t-elle sur France 3 Languedoc-Roussillon. La région attend une reine de beauté nationale depuis 13 ans et la victoire d'Alexandra Rosenfeld, Miss France 2006.

Miss Mayotte

Inscrite à la dernière minute au concours local, elle est pourtant repartie avec le titre. Ousna Attoumani, 20 ans, sera chargée de porter haut les couleurs de l'île aux parfums. La jeune femme originaire de Chiconi a été élue le 24 août à Kani Bé. Etudiante en deuxième année de tourisme, elle veut mettre Mayotte en lumière. 

Miss Réunion

Morgane Soucramanien a tout juste 18 ans. Originaire de Sainte-Marie, elle a décroché la couronne le 25 août à Saint-Denis. "Un enchantement", raconte-t-elle à Réunion 1ere. Elle devait entamer à la rentrée un DUT en carrière sociale pour devenir éducatrice spécialisée mais va devoir mettre ses études entre parenthèses. Si elle est élue Miss France, elle médiatisera le combat contre l'endométriose.


Son compte Instagram : @morganesoucramanienoff

Miss Corse

Elue le 30 août à Porticcio, Manon Jean-Mistral représentera l'Ile de Beauté - qui avait failli l'emporter avec Eva Colas, première dauphine de Maëva Coucke l'an dernier. C'est cette dernière qui l'a convaincue de se présenter à l'élection régionale. L'objectif de cette jeune bachelière ? Devenir vétérinaire.


Son compte Instagram : @manonjeanmistraloff

Miss Lorraine

Le monde des Miss, elle connaît. Déjà Miss Meurthe-et-Moselle 2017 et deuxième dauphine de Miss Lorraine l’an dernier, Emma Virtz a ravi la couronne régionale le 8 septembre à Vittel. La jeune femme de 21 ans, originaire de Villers-lès-Nancy,  est étudiante en deuxième année à l’Ecole internationale Tunon, spécialisée dans le tourisme et l’hôtellerie à Nancy. Son truc en plus ? Elle est réserviste dans l’armée. "J’ai le grade de caporal. J’aime l’armée. Ses valeurs. Sa rigueur", dit-elle à Vosges Matin.


Son compte Instagram : @emmavirtzoff 

Miss Alsace

Elle est "en route pour Miss France, pour amener l’Alsace le plus loin possible". Léa Reboul a été choisie le 9 septembre à Saint-Louis pour représenter sa région. La jeune femme de 22 ans, originaire de Lingolsheim, est étudiante en droit à Strasbourg. "Nous avons tellement de choses à montrer, notre culture, notre gastronomie. C’est une belle région qui mérite un beau titre", a-t-elle déclaré le soir de son élection. Charge à elle de faire aussi bien que Delphine Wespiser, dernière Alsacienne à avoir été sacrée. C’était en 2011.


Son compte Instagram : @learebouloff

Miss Limousin

Première dauphine l’an dernier, Aude Destour a été élue Miss Limousin le 14 septembre à Limoges. La jeune femme de 24 ans est diplômée en kinésithérapie et effectue actuellement des remplacements en cabinet. Et pas question pour elle de mettre son activité de côté. "Je compte bien allier les deux", a-t-elle lâché sur France 3 Nouvelle-Aquitaine. C’est tout le bien qu’on lui souhaite.


Son compte Instagram : @audedestouroff

Miss Centre Val-de-Loire

Une sommelière candidate à l'élection de Miss France, c'est une première dans l'histoire du concours. Laurie Derouard, 23 ans, a été élue Miss Centre Val-de-Loire à Déols le 15 septembre. Et elle pense que son métier a fait la différence. "Je me dis que je représente un peu les rares femmes qui font ce métier en France", estime-t-elle auprès du Berry républicain. "Pas sûre d'elle au niveau des concours de beauté", elle affirme qu'elle va "continuer à travailler pour s'améliorer et être prête et sereine avant le jour J". Elle sera sans aucun doute une des candidates à surveiller de près cette année.


Son compte Instagram : @lauriederouardoff

Miss Nouvelle-Calédonie

Agée de 19 ans, Amandine Chabrier a été élue le 15 septembre à Païta. Tout juste lauréate d'un bac L, elle souhaite "étudier en Australie pour devenir prof de français", nous apprennent Les Nouvelles Calédoniennes. La presse locale parle d'elle comme d'une "machine de guerre". Ses concurrentes sont prévenues.


Son compte Instagram : @amandinechabrieroff

Miss Bourgogne

Originaire d'Auxerre, Coline Touret a été sacrée le 16 septembre à Chevigny-Saint-Sauveur. Inscrite en deuxième année de DUT de biologie option "sciences de l'environnement" en région parisienne, la jeune femme de 19 ans devra mettre entre parenthèses ses études le temps de sa préparation. Auprès de France Bleu, le président du comité régionale parle d'elle comme d'une "meneuse qui ne se prend pas le chou". Suffisant pour succéder à Sonia Rolland et Marine Lorphelin ?


Son compte Instagram : @colinetouretoff

Miss Ile-de-France

C'était maintenant ou jamais. Agée de 24 ans (l'âge maximal pour participer au concours), Alice Querette a été élue le 28 septembre à Provins. Son rêve ? "Devenir chef de produit marketing dans la mode", souligne Le Parisien à propos de la jeune femme qui est en Master 2 marketing digital à l'ESCP Paris. Actuellement en cours à Madrid, elle sera rapidement de retour dans l'Hexagone pour sa préparation.


Son compte Instagram : @alicequeretteoff

Miss Pays de la Loire

Originaire d'Orvault en Loire-Atlantique, Diane Le Roux a été élue le 28 septembre aux Sables d'Olonne. La jeune femme de 20 ans étudie le commerce international à la Kedge Business School. L'an dernier, elle était repartie avec l'écharpe de deuxième dauphine. Preuve qu'il faut toujours persévérer.


Son compte Instagram : @dianelerouxoff

Miss Martinique

Elle fait partie des prétendantes les plus jeunes. Olivia Luscap, 18 ans, a été élue le 28 septembre à Fort-de-France. La jeune femme, originaire du Robert, est étudiante en classe préparatoire scientifique pour devenir ingénieure dans l'agro-alimentaire. Elle aimerait d'ailleurs "soutenir la cause de l'éducation scientifique" et pousser les gens vers la musique, a-t-elle déclaré RCI.


Son compte Instagram : @olivialuscapoff

Miss Bretagne

Elle a d'abord "cru à une blague", a-t-elle raconté le soir de son élection à Ouest-France. Mais c'est bien elle, Emilie Bachellereau, qui est devenue Miss Bretagne le 29 septembre à Fougères. Cette jeune Morbihannaise de 22 ans étudie le management, le marketing et la communication évènementielle à Rennes.


Son compte Instagram : @emiliebachellereauoff

Miss Midi-Pyrénées

Déjà titulaire de l'écharpe de Miss Toulouse, Axelle Breil est devenue Miss Midi-Pyrénées le 5 octobre à Mazamet. La jeune femme de 20 ans "n'avait jamais pensé à se présenter" et a été repérée dans la rue. Etudiante en troisième année de droit, celle qui rêve de devenir juge pour enfants savoure sa nouvelle vie, comme elle le raconte à La Dépêche.


Son compte Instagram : @axellebreiloff

Miss Aquitaine

Le 6 octobre à Bordeaux, Miss Landes-Béarn est devenue Miss Aquitaine. Originaire de Dax, Carla Bonesso, 20 an,s est titulaire d'un Bac pro commerce et travaille pour une grande enseigne de cosmétiques. Le détail qui tue ? Elle a une soeur jumelle avec qui elle, selon Sud-Ouest.


Son compte Instagram : @carlabonessooff

Miss Poitou-Charentes

Originaire de Saint-Brice, en Charente, Marion Sokolik a été élue Miss Poitou-Charentes le 7 octobre à La Rochelle. Ses collègues de Jarnac, où elle est préparatrice en pharmacie, étaient venus en nombre pour la soutenir, rapporte La Charente Libre. Elle est âgée de 23 ans.


Son compte Instagram : @marionsokolikoff

Miss Normandie

Elle vient tout juste de fêter ses 22 ans. Anaëlle Chrétien, originaire de la Manche, a été élue Miss Normandie le 12 octobre à Tinchebray. Etudiante en Master 2 communication et marketing, elle est également modèle et est très suivie sur les réseaux sociaux - plus de 24.500 followers sur Instagram tout de même.


Son compte Instagram : @anaellechretienoff

Miss Nord-Pas-de-Calais

Elle est sans aucun doute la candidate dont on va le plus parler. Parce qu'elle partage le même nom, et surtout les mêmes parents qu'un de nos footballeurs champions du monde. Annabelle Varane, 19 ans, est la soeur de Raphaël Varane. Elle a été élue le 13 octobre à Orchies. Mais ne lui parlez pas de son frère ! C'est seule que l'étudiante en troisième année de gestion compte bien décrocher la couronne ultime lors de l'élection qui aura lieu chez elle, à Lille.


Son compte Instagram : @annebellevaraneoff

Miss Guyane

 Elle a été élue le 13 octobre à Cayenne, en présence d'Alicia Aylies, la première Miss France guyannaise. Laureline Decocq, 18 ans, est étudiante en deuxième année de DUT techniques de commercialisation.


Son compte Instagram : @laurelinedecocqoff

Miss Picardie

"J'espère décrocher une écharpe à Miss France, ça devrait le faire", a-t-elle lancé après son élection le 14 octobre à Beauvais, selon France Bleu. Originaire d'Amiens, Assia Kerim représentera la Picardie lors du concours national. L'étudiante en deuxième année de licence de géographie avait fini deuxième dauphine l'an dernier. Signe qu'elle a bien fait de croire en elle.


Son compte Instagram : @assiakerimoff

Miss Auvergne

Avant de devenir hôtesse de l'air, l'étudiante en BTS tourisme espère bien décrocher les étoiles en décembre à Lille. Romane Eichstadt, 18 ans, a glané son écharpe régionale le 19 octobre à Montluçon. La jeune Vichyssoise a à coeur de défendre des associations, notamment le Téléthon, affirmait-elle à La Montagne le soir de son titre de Miss Allier.



Son compte Instagram : @romaneeichstadtoff

Miss Franche-Comté

Elle aussi a 18 ans tout juste. Lauralyne Demesmay, étudiante en prépa HEC à Dijon, a été élue le 20 octobre à Belfort. "Tout va bien se passer, je vais gérer les deux", a-t-elle déclaré plein d'assurance lors de sa première interview télévision sur France 3 Franche-Comté.


Son compte Instagram : @lauralynedemesmayoff

Miss Rhône-Alpes

Le 21 octobre à Montélimar, Pauline Ianiro a décroché son troisième titre. Déjà Miss Bresse et Miss Pays de l'Ain, elle est devenue Miss Rhône-Alpes. La jeune femme de 19 ans a mis ses études de droit entre parenthèses le temps de l'élection. 

Fait rare : elle est sapeur-pompier volontaire, rapporte Le Progrès.


Son compte Instagram : @paulineianirooff

Miss Champagne-Ardenne

Elle aussi a retenté sa chance. Et elle a bien fait. Un an après être repartie avec l'écharpe de deuxième dauphine, Pamela Texier a été élue Miss Champagne-Ardenne le 26 octobre à Tinqueux. Agée de 22 ans, elle est étudiante en Master 2 MEEF (métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation) à Reims. Objectif ? Devenir professeure des écoles.

Le calendrier complet des élections

Les soirées d'élection ont pris  fin le 26 octobre à Tinqueux avec le couronnement de Miss Champagne-Ardenne.

Retrouvez toutes les informations sur l'élection de Miss France 2019 dans notre dossier spécial.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Maëva Coucke sacrée Miss France 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter