Miss France 2021 : Anastasia Salvi, Miss Franche-Comté, abandonne brutalement la compétition

Anastasia Salvi avait été élue Miss Franche-Comté 2020 dimanche 4 octobre.
People

CONCOURS – Alors qu'elle vient à peine d'être élue Miss Franche-Comté, Anastasia Salvi a expliqué sur son compte Instagram qu'elle ne pourrait pas poursuivre l'aventure Miss France 2021, sans donner plus d'explication.

Elle n'aura pas gardé son écharpe très longtemps. Deux jours après avoir été couronnée Miss Franche-Comté, Anastasia Salvi a annoncé sur son compte Instgram qu'elle jetait l'éponge. "Je m’adresse à vous aujourd’hui pour une annonce importante. Je ne pourrai malheureusement pas poursuivre l’aventure Miss Franche-Comté. Je tiens à vous présenter mes excuses à vous, qui avez voté pour moi et qui étiez peut être dans la salle ce dimanche après-midi", commence-t-elle dans un message publié sur fond noir.

"Vous ne comprendrez peut-être pas cette décision mais tout comme moi, je vous demande de soutenir celle qui me succédera. Je soutiendrai à 200% la Miss qui vivra l’aventure Miss France parce que les Miss de Franche-Comté c’est d’abord une histoire de solidarité, de partage et d’amitiés", conclu la jeune femme de 23 ans qui n'a pas précisé les raisons qui l'ont poussé à la démission. 

C'est donc Coralie Gandelin, sa première dauphine, qui hérite de l'écharpe. Etudiante en 5e année de médecine vétérinaire, elle sera sacrée miss Franche-Comté 2020 ce week-end dans son département natal, le Jura. 

Lire aussi

Si la Société Miss France n'a pas souhaité faire de commentaire sur la démission d'Anastasia Salvi, elle fait écho à la disqualification d'Anaëlle Guimbi, Miss Guadeloupe, évincée de l'élection qui se déroulait vendredi 21 août pour avoir posé partiellement dénudée dans le cadre d'une campagne de lutte contre le cancer du sein.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

EN DIRECT - Covid-19 : 257 décès enregistrés en 24 heures, un niveau similaire à fin mars

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent