Miss France 2021 : élue Miss Bourgogne, Lou-Anne Lorphelin suivra-t-elle les traces de sa sœur Marine ?

Miss France 2021 : élue Miss Bourgogne, Lou-Anne Lorphelin suivra-t-elle les traces de sa sœur Marine ?
People

AFFAIRE DE FAMILLE - Huit ans après le sacre de son aînée, Lou-Anne Lorphelin a décroché ce week-end l’écharpe régionale qui lui permettra de prétendre à la couronne de Miss France 2021. Une élection remarquée qui a aussi été vivement commentée.

Elle raconte "avoir beaucoup pleuré avant l’élection". Pour mieux retrouver le sourire au moment de son couronnement. Lou-Anne Lorphelin, 23 ans, est la deuxième de sa famille à décrocher le titre de Miss Bourgogne. Elue samedi 3 octobre face à treize autres candidates, la jeune femme originaire de Charnay-lès-Mâcon inscrit donc son nom au palmarès, huit ans après son aînée.

Cette dernière n’a pas caché sa joie sur les réseaux sociaux. "Beaucoup trop d’émotions hier soir. Merci, merci sista et profites à fond de tout ce qui arrive", a écrit dimanche sur Instagram Marine Lorphelin, qui a été élue Miss France 2013 avant de repartir du concours Miss Monde avec l’écharpe de première dauphine.

Si je voyais qu’il y avait la petite sœur d’une Miss France qui se présentait, je dirais aussi : 'Oh mais c’est la sœur de…' - Lou-Anne Lorphelin à Mâcons Infos

Étudiante en master 2 dans une école de commerce à Grenoble, Lou-Anne Lorphelin savait que la comparaison avec le parcours de son aînée serait inévitable. Mais pas de quoi le décontenancer. "Même moi, si je voyais qu’il y avait la petite soeur d’une Miss France qui se présentait, je dirais aussi 'Oh mais c’est la sœur de…' C’est quelque chose que je ne prends pas mal du tout. Et puis ça reste ma sœur. Si on parle d’elle, si on parle de moi, c’est top", expliquait-elle à Mâcons Infos avant l’élection de Miss Bourgogne. 

Elle a tout donné (...) donc ceux qui disent qu’elle ne méritait pas sont injustes et non objectifs- Marine Lorphelin

Dans la même interview, elle affirmait que devenir Miss n’était "pas du tout un rêve" mais pouvait "devenir un objectif". "Quand je fais quelque chose, j’essaie toujours de le faire à fond. C’est mon caractère, je suis quelqu’un de très déterminé et de persévérant dans tout ce que j’entreprends", assurait-elle. Des qualités qui ont su séduire le jury et le public le week-end dernier, n’en déplaise à ceux qui sont persuadés que son élection a été favorisée.

Lire aussi

Face à l’afflux de "commentaires disproportionnés" allant dans ce sens, Marine Lorphelin a pris la défense de sa cadette. "Qu’on l’aime ou pas, ce n’est pas le problème. On a tous des goûts différents et on soutient qui on veut ! Mais elle s’est battue depuis le début de l’aventure. Elle était rayonnante hier soir, elle a tout donné, a très bien parlé donc ceux qui disent qu’elle ne méritait pas sont injustes et non objectifs", a-t-elle martelé dans sa story Instagram. L’ancienne Miss, qui a repris ses études de médecine, l’assure : elle "continuera à soutenir" Lou-Anne jusqu’au 12 décembre au Puy du Fou, où sera sacrée Miss France 2021. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

EN DIRECT - Covid-19 : la Catalogne envisage un reconfinement le week-end

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent