Miss France 2021 : pourquoi Tahiti ne sera pas représentée cette année

Miss France 2021 : pourquoi Tahiti ne sera pas représentée cette année

UN SEUL ÊTRE VOUS MANQUE… - Les réseaux sociaux de Miss France ont confirmé que la nouvelle promotion était au complet et ne serait composée que de 29 candidates. La faute à la pandémie qui a privé les Polynésiens de reine de beauté.

Son élection au début de l’été donne chaque année le coup d’envoi de l’aventure. Mais 2020 n’étant décidément pas une année comme les autres, Miss Tahiti n’a pu être couronnée en raison de la pandémie de coronavirus. Les discussions ont duré des mois entre le comité régional et l’organisation Miss France pour trouver une solution en accord avec le règlement. Sans pouvoir aboutir…

"Malheureusement, toutes mes dauphines ont soit déjà fait un concours international, soit… J’en ai une qui vient d’avoir un bébé du coup on n’a pas pu trouver de fille pour représenter Tahiti cette année", explique à Polynésie 1ère Matahari Bousquet, deuxième dauphine de Miss France 2020 et Miss Tahiti en titre qui gardera exceptionnellement son écharpe deux ans de suite.

Toute l'info sur

Amandine Petit, Miss Normandie, devient Miss France 2021

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Polynésie la 1ère (@polynesiela1ere)

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Polynésie la 1ère (@polynesiela1ere)

Clémence Botino promet "un des plus beaux primes de l'histoire de Miss France"

"On le fait un peu à contre coeur avec le comité", souligne auprès de la chaîne locale la jeune femme à propos d’une décision qui prive Tahiti de représentante au concours de beauté national pour la première fois depuis 53 ans. Elles seront donc 29 et non pas 30 cette année à concourir pour la couronne de Miss France 2021. Une information confirmée par l’organisation sur ses réseaux sociaux, en légende d’une photo sur laquelle Clémence Botino, Miss France 2020, et Sylvie Tellier montrent le cap vers la cérémonie. Annoncée par les comités régionaux pour le 12 décembre, l’élection a été décalée d’une petite semaine au 19 décembre. Objectif ? Permettre la tenue d’un évènement qui rassemble chaque année un public nombreux dans la salle et des millions de téléspectateurs devant leur écran. 

Lire aussi

Aucun détail n’a pour l’instant été dévoilé ni par l’organisation Miss France ni par le diffuseur TF1 au sujet d’une soirée qui sera fortement impactée par les mesures sanitaires en place et un éventuel prolongement du confinement. Le traditionnel voyage de préparation pour les candidates, prévu cette année en Guadeloupe, a été annulé. Toute l’équipe sera-t-elle mise à l’isolement au Puy du Fou afin d’empêcher les contaminations ? L’émission sera-t-elle enregistrée à huis clos ou pourra-t-elle installer des spectateurs masqués une chaise sur deux ? Autant de questions qui n’ont pas encore été tranchées. Clémence Botino nous l’assure : "C’est une année compliquée, il y a plein de choses qui ne vont pas mais l’élection en elle-même sera magnifique". La Guadeloupéenne nous promet même "un des plus beaux primes de l’histoire de Miss France".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Passe d'armes entre Marion Maréchal et Marine Le Pen au sujet d'Éric Zemmour

EN DIRECT - Covid-19 : le traitement Regeneron préconisé par l'OMS dans certains cas

INFO LCI - "Pendez les blancs" : la cour d’appel de Paris relaxe Nick Conrad

Que font Eric Zemmour et Marion Maréchal en Hongrie ?

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.