Miss Monde : sacrée première dauphine, Ophély Mézino passe tout près de l'exploit

Miss Monde : sacrée première dauphine, Ophély Mézino passe tout près de l'exploit
People

SUR LE FIL - L'ancienne Miss Guadeloupe et première dauphine de Vaimalama Chaves a bien failli repartir de Londres avec la couronne de Miss Monde sur la tête. Elle quitte le concours sur une très belle deuxième place, derrière la Jamaïcaine Toni-Ann Singh.

On y croyait. Tellement qu'on a tout de même été déçu quand Julia Morley, la patronne du concours, a dit "France" au moment d'annonce la première dauphine de Miss Monde. Mais c'était avant de réaliser qu'Ophély Mézino a tout de même fait un sacré parcours dans la compétition. La jeune femme de 20 ans, ancienne Miss Guadeloupe et première dauphine de Vaimalama Chaves l'an dernier, a quitté Londres ce samedi 14 décembre avec une très belle deuxième place. 

Si elle n'est pas parvenue à devenir la première Française à remporter la couronne depuis Denise Perrier en 1953, elle fait tout de même aussi bien que Marine Lorphelin. Miss France 2013 avait elle aussi manqué le titre d'une marche en septembre 2013. L'écharpe est cette année revenue à la Jamaïcaine Toni-Ann Singh, qui a marqué les esprits en chantant à deux reprises pendant la cérémonie.

Un sans-faute face au journaliste Piers Morgan

Ophély Mézino s'etait distingué des 119 autres candidates lors du mois de préparation avec d'excellents classements dans presque toutes les épreuves préliminaires. La jeune femme de 20 ans figurait dans le top 10 du Top Model Challenge, qu'avait remporté Maëva Coucke l'an dernier. Elle s'était ensuite imposé lors du défi sportif avec son équipe et avait décroché une très honorable quatrième place en individuel.

Lire aussi

Mieux encore, la Frenchie figurait parmi les 10 dernières candidates en lice pour le "Beauty with a purpose" - "une beauté avec un but" - qui met en avant les projets caritatifs des Miss. Une catégorie essentielle qui n'est autre que "la plus haute distinction que peut atteindre une concurrente de Miss Monde", comme l'avait encore rappelé Julia Morley. C'est d'ailleurs cette catégorie qui lui a permis d'intégrer le top 40 de la compétition ce samedi. Enfant entendante de parents sourds, elle souhaite ouvrir un foyer pour les sourds et malentendants en Guadeloupe. Visiblement très surprise de rejoindre les 12 puis les 5 finalistes, Ophély Mézino a fait un sans-faute au moment de répondre aux questions du journaliste Piers Morgan. 

Toute l'info sur

Clémence Botino, Miss Guadeloupe devient Miss France 2020

Dans un anglais parfait, la jeune femme s'est défaite sans grande difficulté des deux interrogations suivantes : "Qu'est-ce qui fait de vous une bonne représentante de la France et de sa diversité ?" et "comment changeriez-vous le monde pour le meilleur ?". Pas suffisant pour ravir la couronne à la Jamaïcaine. Mais bien assez pour faire briller la France. Avec sa deuxième place et la septième place de Maëva Coucke lors de Miss Univers, l'Hexagone a frappé fort cette année dans les concours de beauté internationaux.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent