"Je ne pensais pas qu'on pourrait comprendre" : Jimmy Bennett, qui accuse Asia Argento d'agression sexuelle, sort du silence

People
DirectLCI
PRISE DE PAROLE – Alors qu’il accuse Asia Argento de l’avoir agressé sexuellement quand il avait 17 ans, l’acteur Jimmy Bennett s'est exprimé ce mercredi dans un communiqué adressé au Hollywood Reporter.

"Mon traumatisme a refait surface quand elle s’est présentée elle-même comme victime." C’est notamment par ces mots que Jimmy Bennett explique avoir voulu sortir du silence. Alors qu’il accuse Asia Argento de l’avoir agressé sexuellement en 2013 lorsqu’il était âgé de 17 ans, l’acteur aujourd’hui âgé de 22 ans prend la parole ce mercredi via un communiqué adressé au Hollywood Reporter

"Au départ, je n’ai pas parlé de mon histoire car j’ai choisi de m’en charger en privé avec la personne qui m’a fait du tort", détaille notamment Jimmy Bennett. "Je n'ai pas fait de déclaration publique ces derniers jours et ces dernières heures car j'avais honte et peur de faire partie du déballage public."

"Je ne pensais pas que les gens pourraient comprendre"

"J'étais mineur lorsque l'événement a eu lieu", poursuit le jeune homme. "J'ai alors essayé de demander justice d'une façon qui me paraissait logique car je n'étais pas prêt à ce que mon histoire devienne publique." Une référence à un accord financier d’un montant de 380.000 dollars conclu entre Jimmy Bennett et Asia Argento pour taire l’affaire, révélé dimanche dans les colonnes du New York Times. "Je pensais qu'il y avait toujours une forme d'infamie à être dans une situation pareille alors qu'on est un homme. Je ne pensais pas que les gens pourraient comprendre cet événement avec la perspective d'un adolescent", souligne-t-il. 

Et Jimmy Bennett de conclure, lui qui, jeune acteur, s'est opposé à ses parents qui avaient spolié ses revenus lorsqu'il était mineur : "J'ai dû surmonter de nombreuses épreuves dans ma vie, et en voici une autre dont je m’occuperais, en temps voulu. Je voudrais pouvoir dépasser cet événement de ma vie et, aujourd'hui, je choisis d'avancer, non plus en silence."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter