Mort à 100 ans de Renée Le Calm, l'actrice chère à Cédric Klapisch

Mort à 100 ans de Renée Le Calm, l'actrice chère à Cédric Klapisch
People

DISPARITION – Elle avait débuté une carrière au cinéma à l’âge de 72 ans grâce à Cédric Klapisch. Renée Le Calm, qui avait joué dans six films du réalisateur français, est décédée à l’âge de 100 ans.

C’est Cédric Klapisch, qui l’avait dirigée dans pas moins de six films,  qui a annoncé ce week-end la triste nouvelle. Comédienne sur le tard, Renée Le Calm est décédée samedi 8 juin à l’âge de 100 ans. "Je m’étais tellement habitué à sa présence que j’avais oublié que ce jour pouvait arriver", a écrit le cinéaste. "J’adorais cette Parisienne éternelle avec sa façon de parler inimitable et sa gouaille hallucinante."

Née dans le XIVe arrondissement, Renée Le Calm avait travaillé dans les brasseries parisiennes dès l’âge de 16 ans, occupant notamment le poste de "dame pipi" au Drugstore de Saint-Germain-des-Prés. En 1992, elle a 72 ans lorsque Cédric Klapisch lui fait jouer une passagère du métro dans "Riens du tout", son premier film. C’est le début d’une nouvelle carrière, et d’une deuxième vie.

Après avoir joué la cliente d’une boulangerie dans "Le Péril Jeune" (1993), elle tient l’un des rôles principaux de "Chacun cherche son chat" (1999), celui de Madame Renée, aux côtés de Garance Clavel et Zinedine Soualem. On la verra ensuite dans “La Boîte” de Claude Zidi (2001), "Je vous trouve très beau” d’Isabelle Mergault (2005) ou encore "Tellement proches" d’Eric Toledano et Olivier Nakache (2009), son dernier rôle au cinéma.

Voir aussi

A la télévision, Renée Le Calm était également apparue dans la nouvelle mouture de "Maigret" avec Bruno Cremer, de 1999 à 2002, et plusieurs séries policières comme "Boulevard du Palais", "Commissariat Bastille" ou encore "Jeff et Léo, flics et jumeaux".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter