Mort de Charles Aznavour : "Son message et ses valeurs étaient partagés par toute l'humanité", dit son fils Nicolas à LCI

People
EXCLUSIF - Le fils de Charles Aznavour, Nicolas Aznavour a accordé sa première interview télévisée à LCI et TF1 à l'occasion du sommet de la francophonie organisé à Erevan. Il a notamment présenté au président Emmanuel Macron et à la délégation française qui l'accompagnait le centre Charles Aznavour, bâtiment qui accueillera des rencontres, des expositions mais aussi un musée multimédia de l'oeuvre du chanteur décédée le 1er octobre.

C'est Charles Aznavour lui même qui aurait dû être là. Mais le décès soudain du chanteur le 1er octobre dernier a bouleversé le programme. Et c'est Nicolas Aznavour, le plus jeune fils, qui a accueilli ce jeudi le  président Macron, son épouse Brigitte et la délégation composée de nombreuses personnalités d'origine arménienne, comme le compositeur André Manoukian ou l'ex-footballeur Youri Djorkaeff. 

Nicolas Aznavour porte, avec son épouse, l'ambitieuse Fondation créée par son père pour à la fois "faciliter l'accès à la culture au plus grand nombre" et "renforcer les liens franco-arméniens". Il a accepté d'accorder quelques instants à LCI et TF1 pour parler du centre Aznavour mais aussi de l'émotion mondiale après la mort du chanteur.

"Les gens sont touchés dans le monde entier"

"Cet élan est particulièrement fort en Arménie et en France. C’est très fort. Mais je pense que son message et ses valeurs étaient partagées par toute l’humanité. Les gens sont touchés dans le monde entier", explique-t-il à LCI. "Tous les peuples étaient touchés par son message. Chacun se reconnaissait dans différentes œuvres, différentes chanson d’un pays à l’autre."


Grand bâtiment de grès rose, le centre Aznavour est situé sur une colline avec une vue imprenable sur le centre d'Erevan. Inauguré en 2011 par Nicolas Sarkozy, il accueille des rencontres et des expositions temporaires.  Mais l'ambition est désormais bien plus large : le bâtiment, profondément rénové, va accueillir un musée multimédia de l'oeuvre de Charles Aznavour et un centre culturel. Il sera totalement rénové en 2021. Son but "inspirer la jeunesse (...) pour qu’elle puisse atteindre ses buts et réaliser ses rêves ici en Arménie", explique Nicolas Aznavour.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Charles Aznavour : l'adieu au dernier géant de la chanson française

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter