Décès de Karl Lagerfeld : mais pourquoi le Kaiser de la mode portait-il toujours des lunettes ?

People

Toute L'info sur

La mort de Karl Lagerfeld

BLACK EYES - Karl Lagerfeld, l'un des plus grand couturier du XXème siècle, est décédé ce 19 février. Rares sont les fois où on l'a vu sans ses lunettes noires mais pourquoi ne s'en séparait-il jamais ?

Le monde de la mode est en deuil, Karl Lagerfeld, le directeur artistique de la maison Chanel est décédé à l'âge de 85 ans, ce mardi 19 février 2019. le "Kaiser", comme on le surnomme, était un symbole de la couture dont les célèbres lunettes noires sont devenues aussi célèbres que son talent. Mais pourquoi, au juste, ne les quittait-il jamais ? 

Si nombreuses sont les stars qui portent des lunettes noires pour se protéger des flashs des paparazzis ou encore pour cacher une mine fatiguée, c'est pour une toute autre raison que Karl Lagerfeld avait choisi de de s'afficher avec. Le mystère semble avoir été résolu lors d'une interview accordée à nos confrères du magazine Marie Claire en 2012. Le célèbre couturier avait alors répondu : "Quand j'étais très jeune, j'ai reçu un verre de whisky dans le visage par accident. Il n'avait pas été lancé pour m'atteindre, mais si je n'avais pas porté mes lunettes, j'aurais pu perdre un œil. Donc je ne sors jamais sans mes légendaires lunettes". 

Lire aussi

Quand j'étais très jeune, j'ai reçu un verre de whisky dans le visage par accident (...) J'aurais pu perdre un œil- Karl Lagerfeld

Précédemment en 2010, Karl Lagerfeld avait donné une autre explication : "Pour moi, les lunettes noires sont comme des ombres à paupières portables. À travers les verres teintés, le monde est plus beau et tout le monde rajeunit instantanément de 10 ans. Voilà pourquoi je porte toujours des lunettes noires". 

Dans Vice, il avait par ailleurs déclaré son attachement à cet accessoire : "Mes lunettes, c'est ma burqa à moi. Je suis un peu myope, et les myopes, quand ils retirent leurs lunettes, ils ont un air de petit chiot mignon qui veut se faire adopter".

Qu'elles aient été pratiques ou esthétiques, une chose est sûre, elles complétaient le look de ce grand couturier devenu un personnage légendaire : une chevelure blanche avec une queue-de-cheval, une chemise blanche accompagnée d'une cravate, un costume noir et enfin des mitaines. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter