Mort de l'ex-Miss France Gaëlle Voiry : le conducteur qui l'a renversée a été placé en détention provisoire

People

DISPARITION - Gaëlle Voiry, élue Miss Aquitaine en 1989 puis Miss France en 1990, a trouvé la mort dans un accident de vélo ce samedi en Haute-Savoie à l'âge de 50 ans. Le conducteur, alcoolisé au moment des faits et qui roulait à une vive allure, a été placé en détention provisoire.

La famille des Miss France est en deuil. Gaëlle Voiry, élue Miss France en 1990 est décédée ce samedi 28 septembre après avoir été percutée par un automobiliste alors qu'elle roulait à vélo en compagnie d'un ami, décédé lui aussi. Agée de 50 ans, cette mère de trois enfants était partie faire une randonnée à vélo avec son ami, âgé quant à lui de 52 ans, quand ils ont été fauchés par une voiture. L'accident a eu lieu samedi soir vers 20 heures 20 à Chens-sur-Léman en Haute-Savoie, comme le précise "Le Dauphiné Libéré". 

Le 1er octobre, le quotidien régional révèle que le chauffeur a été placé en détention provisoire et qu'une information judiciaire pour double homicide a été ouverte par le parquet de Thonon-les-Bains, avec deux circonstances aggravantes : l’alcoolémie du conducteur et la dangerosité de sa conduite. 

D'après les éléments de l'enquête, le conducteur âgé de 44 ans présentait un taux de 0,93 g d’alcool par litre de sang et il roulait à une vitesse de 100 à 150 km/h sur une route départementale limitée à 80 km/h. Alors qu'il doublait un autre véhicule,  il a fauché Gaëlle Voiry au moment où il se rabattait.

Une reine de beauté restée discrète

Couronnée Miss Aquitaine en 1989, Gaëlle Voiry avait participé au concours de Miss Univers l'année suivante. Si le grand public ne la connaît pas, c'est parce qu'elle a toujours été discrète sur son expérience de reine de beauté. Invitée sur le plateau de "C'est mon choix" en 2017, celle qui était à l'époque gérante d'une société de nettoyage à Lyon, avouait même qu'elle avait longtemps caché son passé à ses enfants. 

"J'avais plein d'autres belles histoires à leur raconter, à mes enfants et à mes amis", confiait-elle, précisant qu'elle ne voulait pas faire de télé, ni devenir mannequin. Son chemin avait pourtant croisé celui de Sylvie Tellier, par hasard, il y a quelques années. 

Lire aussi

"Je suis très choquée. C'est un drame épouvantable… Gaëlle était une femme dynamique, très sportive, elle faisait beaucoup de ski et de vélo", a confié Sylvie Tellier, la patronne des Miss France au "Parisien". "Il y a quelques années, on avait organisé à deux reprises un week-end d'intégration avec les miss à Megève. Gaëlle était venue, elle skiait très bien. Elle était très sympathique". 

Geneviève de Fontenay a également rendu hommage à l'ex-Miss France : "Je pense tous les jours à Gaëlle. Une photo d'elle posant à côté du président Chirac est affichée chez moi. C'est fou qu'ils soient morts à quelques jours d'intervalle... Elle était très belle", a confié la dame au chapeau. 

"Je suis si triste : le destin nous prive d’un magnifique sourire, celui de @gaellevoiry. Notre Miss France 1990 est allée rejoindre les anges. Ta gentillesse, ta belle énergie, nos belles années ensemble et nos fous rires resteront à jamais gravés dans mon cœur", a réagi sur son compte Twitter Nathalie Marquay, élue Miss France 1987.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter