Mort de Michael Jackson : le business se porte bien, merci !

People

JACKPOT - Cinq ans après la mort du chanteur et moins d'un an après la fin du procès du Dr Murray, le business du "King of Pop" se porte mieux que jamais. Explications.

À sa mort, MJ s'apprêtait à remonter sur scène pour renflouer (en partie) les caisses et éviter la banqueroute qui pointait le bout de son nez. Cinq ans après sa mort, son héritage est plus prospère que jamais. De quoi assurer à ses héritiers une vie à l'abri du besoin. Zach Greenburg, auteur du livre "Michael Jackson Inc" publié cette semaine aux Etats-Unis, a enquêté sur cet héritage et le verdict est sans appel : "Michael Jackson rapporte plus d'argent maintenant que jamais", explique-t-il à l'AFP.

Durant les cinq dernières années de sa vie, Michael Jackson avait contracté des dettes faramineuses qu'il a fallu rembourser. Zach Greenburg estime qu'elles avaient atteint 500 millions de dollars. La tournée annoncée en 2009 devait permettre de renflouer les caisses du chanteur, malheureusement, son destin en a décidé autrement : le chanteur s'est éteint le 25 juin 2009. Aussi, à sa mort, l'équipe d'exécuteurs testamentaires a été chargée de trouver le moyen de générer des revenus et ainsi éviter la banqueroute. Mission impossible ? Pas si sûr.

Un jackpot de 700 millions en cinq ans

Le film "This is it", qui se déroule durant les dernières répétitions du chanteur avant la tournée a permis d'encaisser 200 millions de dollars. Autre contrat, autre, manne : Sony et les avocats testamentaires ont signé un contrat de 200 millions de dollars, rapporte le Wall Street Journal. Ce contrait prévoit la sortie de sept albums posthume en dix ans. Des accords ont été signés également avec le Cirque du Soleil pour un spectacle en tournée "Michael Jackson the Immortal World Tour" et un spectacle permanent à Las Vegas "Michael Jackson One", au casino Mandalay Bay.

En 1985, MJ avait également acheté le catalogue des Beatles pour 47,5 millions de dollars. Aujourd'hui, il est estimé à un milliard. Pour Greenburg, les chiffres sont sans équivalent : "On en est à plus de 700 millions en cinq ans. Pendant ce laps de temps, aucun artiste vivant n'a pu s'en approcher", dit-il à l'AFP. En comparaison, lorsqu'il était au sommet de sa gloire, Michael Jackson engrangeait quelques 100 millions de dollars par an. Mission réussie, donc. Les héritiers de Michael Jackson (sa mère et ses enfants) sont désormais à l'abri du besoin avec quelques 200 millions de dollars à se partager. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter