Disparition de Pierre Bellemare : qu'on ne l'appelle plus pour participer à des émissions "le déprimait", selon son fils, Pierre Dhostel

DirectLCI
HOMMAGE - Le journaliste Pierre Bellemare s'est éteint, ce samedi à Paris. Il avait 88 ans, une carrière forte de plus de soixante années passées dans les médias. Pour autant, ces dernières années, ce monument de la télé française déplorait le fait qu'on ne pense plus à lui pour animer des émissions. "Cela le déprimait", explique son fils dans Le Figaro.

"Il est mort de fatigue, paisiblement, sans souffrir". C'est ainsi que Pierre Dhostel, le fils de Pierre Bellemare (il porte le patronyme de sa mère) a qualifié le décès de son père. Ce dernier est mort, ce samedi à Paris. Depuis l'annonce, de nombreuses voix de la télévision et du milieu médiatique pleurent son décès. 


Une disparition que celui qui présente actuellement le télé-achat sur M6 sentait probablement venir, comme il l'explique dans Le Figaro. D'après lui, la santé de Pierre Bellemare a commencé à décliner l'été dernier, lorsqu'il a réalisé que "plus personne ne pense à lui pour participer à une émission de télévision ou de radio". Une situation qui le peinait beaucoup, dit-il à nos confrères

En vidéo

"Il a été l'un de mes maîtres" : Stéphane Bern rend hommage à Pierre Bellemare

"Il y avait une sorte de vide", qui "le déprimait", dit-il. "Et puis, ces derniers temps, il était très affaibli. Il ne s’alimentait plus", continue le fils du journaliste. 

A 88 ans et plus d'un demi-siècle passé à raconter des histoires, Pierre Bellemare se faisait plus rare à la télévision. Malgré son absence du petit écran, l'homme qui a importé en France le concept du télé-achat, à qui l'on doit aussi l'apparition du prompteur sur les plateaux TV, "restera dans le cœur des français", assure son fils.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter