"Il est belge", "Il n'a composé aucune chanson"... 5 fausses idées sur Johnny Hallyday

BON À SAVOIR - Johnny Hallyday, décédé dans la nuit de mardi à mercredi, était une légende. Et comme toutes les légendes, il trimballait une foultitude d'idées reçues. Voici cinq contre-vérités concernant l'éternel "idole des jeunes".

Comme toutes les stars, le chanteur Johnny Hallyday, dont la mort a été annoncée dans la nuit du 5 au 6 décembre des suites d'un cancer, à l'âge de 74 ans, a nourri autant de fantasmes que de rumeurs. 


Nous avons voulu soumettre quelques idées reçues sur le chanteur de L'Envie à notre détecteur d'intox...

"Le père de Johnny est Américain" = INTOX

Faux, son père est belge. 

Beaucoup pensent encore, en raison de son patronyme, que le père de Johnny Hallyday était Américain. Pas besoin d'être un fan de Johnny Hallyday pour savoir que le véritable nom du chanteur est Jean-Philippe Smet. Mais il est vrai que lors de sa première télé en 1960 dans l'émission "L'École des Vedettes", Line Renaud avait présenté Johnny comme "un chanteur d'origine américaine", ce que le dos de la pochette du disque qu'il vendait à l'époque disait également. Fasciné par tout ce qui venait des Etats-Unis, Johnny avait laissé ce mensonge se répandre, jusqu'à ce que Charles Aznavour lui conseille de rétablir la vérité.

"Johnny est belge" = INTOX

Faux, Johnny n'était pas belge

Né d’une mère française et d’un père belge, Johnny, né dans le quartier de la Trinité à Paris (IXe arrondissement) n'a jamais réussi à obtenir la double nationalité. De manière générale, il n'a jamais vraiment renoué avec la Belgique, le pays de son père qui l'a abandonné après sa naissance, comme l'illustre sa bataille controversée pour acquérir la nationalité belge, en 2006. Il y a dix ans, il avait même finalement affirmé : "Je suis Français. Je reste Français. J'ai changé d'avis." 

Johnny n'a jamais composé de chansons = INTOX

Faux, Johnny a composé des chansons

Si Johnny Hallyday doit l'essentiel de son succès à des chansons écrites par d'autres, parmi lesquels on trouve Charles Aznavour, Michel Mallory, Jean-Jacques Goldman, Gérard De Palmas ou encore Michel Berger, la star a quand même écrit, co-écrit ou composé plusieurs dizaines de morceaux à l'instar de Confessions, Né pour vivre sans amour, Signes extérieurs de richesse, Hey femme, Au jour le jour, Drôle de métier, Les années monos, Nashville blues, La garce et Apprendre à aimer. Son dernier album, De l'amour, est d'ailleurs constitué d'un titre qu'il a composé, intitulé Des raisons d'espérer.

"Johnny a fait du rock toute sa vie" = INTOX

Faux, Johnny a commencé comme danseur classique. C'est dans une interview à Télérama qu'il a fait cette révélation pour le moins étonnante : "J'ai même été petit rat de l'Opéra". Issu d’une famille d’artistes travaillant dans le milieu de la danse, Johnny Hallyday avait suivi sa cousine Desta et son mari Lee Ketcham (plus connu sous le pseudonyme Lee Halliday) lors de leurs tournées.

"Johnny a fait sa première apparition publique avec Line Renaud" = INTOX

En vidéo

Johnny Hallyday : sa première télé en 1960 avec Line Renaud

Or les cinéphiles se souviennent de cette anecdote selon laquelle Johnny Hallyday avait joué dans un film des années 50. A savoir un chef-d'oeuvre : Les Diaboliques d'Henri-Georges Clouzot en 1954, aux côtés de Simone Signoret, Vera Clouzot et Charles Vanel... Il était alors âgé de 11 ans. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Plus d'articles

Sur le même sujet