Afflux de fans et de journalistes : la maison de Johnny Hallyday placée sous sécurité par les CRS

HOMMAGE - Une dizaine de cars de CRS ont pris position ce mercredi matin dès 6h30 devant la maison du chanteur à Marnes-la-Coquette, près de Paris. Dès l'annonce de son décès, les premiers fans sont venus lui rendre hommage tandis que les journalistes multiplient les interventions.

Avec l'annonce de la mort de Johnny Hallyday, la paisible et huppée bourgade de Marnes-la-Coquette, dans les Hauts-de-Seine, près de Paris, vit ce mercredi au rythme des allées et venues des journalistes, paparazzis et autres admirateurs en en deuil. 


Face à cet afflux, un important dispositif de sécurité a été installé dès l'aube devant la voie privée menant à l'entrée du domicile du rockeur, qui est décédé dans la maison. Une dizaine de cars de CRS  sont notamment présents et les policiers bloquent les accès à l'impasse menant à l'entrée. 

C'est comme si je perdais quelqu'un de ma familleGrégory Lebas, fan de Johnny depuis ses 10 ans.

Les premiers admirateurs de la star ont commencé à faire leur apparition vers 6h30. Grégory Lebas, fan de Johnny depuis ses 10 ans, "ne pouvait pas faire autrement" que de se déplacer. "C'est comme si je perdais quelqu'un de ma famille", a confié cet habitant de Boulogne-Billancourt, âgé de 33 ans. "Dès que j'ai appris la nouvelle, il fallait que je vienne, je n'allais pas rester chez moi. Je l'ai suivi partout", a-t-il confié, ému, aux journalistes.  Ceux-ci multiplient les directs pour les télévisions ou les radios.

En vidéo

Johnny Hallyday : sa carrière en deux minutes

900 m2

Depuis son retour en France en septembre dernier, Johnny Hallyday s’était installé avec sa famille dans cette splendide demeure pour y être soigné. La propriété se trouve à trois maisons de celle où il habitait lorsqu'il était enfant, avait-il confié dans une interview à Télerama

D’une superficie habitable de 900 m2, située sur un terrain de près d’un hectare, la "Savannah" comprend six chambres, une salle de cinéma, une piscine et un terrain de tennis… Les voisins ? Le chanteur Hughes Aufray et le publicitaire Jacques Séguéla.  C’est le designer français Philippe Puron qui s’est chargé de la déco, en étroite collaboration avec les propriétaires : "Couloirs gris clair, chambres aux têtes de lit capitonnées en cuir ou en velours, table de salle à manger en bois sombre sur tapis moelleux gris foncé, verrerie et vaisselle mises en valeur derrière des vitrines éclairées, cuisine avec îlot central et batterie de casseroles en cuivre", peut-on lire dans Gala.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Plus d'articles

Sur le même sujet