Nabilla et Ayem, deux copines plus unies que jamais dans l'épreuve

People
BEST FRIENDS– Soupçonnée de "tentative de meurtre" sur son compagnon, Thomas Vergara, Nabilla a reçu la visite en cellule d’Ayem Nour, son ex-meilleure ennemie. Cet été, les deux jeunes femmes s’étaient crêpées le chignon pendant le Festival de Cannes, avant de se rabibocher à la surprise générale. Aujourd’hui, les voilà plus soudées que jamais dans l’épreuve.

Nabilla et Ayem (ré)unies dans l'épreuve ? En dépit de leurs brouilles à répétition, la chroniqueuse de Touche pas à mon poste sur D8 peut compter sur son ancienne partenaire de la série Hollywood Girls sur NRJ12, aujourd'hui reine de la mode sur June TV. Cette dernière a en effet rendu visite à la compagne de Thomas Vergara au siège de la police judiciaire de Nanterre, alors qu'elle était en garde à vue, afin de lui apporter des affaires de rechange.

Une marque d'amitié presque surprenante, lorsqu'on se rappelle les clashes à répétition entre les deux jeunes femmes, cet été, par Twitter interposé. Lors du Festival de Cannes, les deux jeunes femmes s'étaient crêpées le chignon pour une histoire... de fringues un peu trop ressemblantes. "T'as pas de personnalité fumeuse de sh...!", avait tweeté Tarek, le frère de Nabilla, en montrant une photo d'Ayem, avec le même haut que sa soeur.

Quand Ayem évoquait le passé "douteux" de Nabilla

"Je l'ai achetée moi-même, je ne me suis pas prise en photo dans la cabine d'essayage, faut arrêter la coke pour de bon", avait rétorqué l'ex-animatrice du "Mag". Aussitôt dit, aussitôt fait, Nabilla prenait la défense de Tarek. "Tu brilles grâce au portefeuille de ton vieux, moi grâce à moi-même", en référence à la relation d'Ayem avec le milliardaire Vincent Miclet. Réponse de l'intéressée : "Non, grâce à l'argent que tu as mis de côtés avec tes anciens clients... et un peu grâce à moi". Un sous-entendu âprement commenté sur les réseaux sociaux.

"Elle m'a appris le système, la presse"

Quelques semaines plus tard, Nabilla confiait à metronews les ressorts de leur brouille."Le truc, c'est que l'élève a dépassé le maître. Elle m'a appris le système, la presse. Qu'il fallait persévérer, soigner son image, ne pas être trop trash. C'était comme une mère. Et puis il y a eu ce buzz qui a créé des jalousies. (...) Lorsque je voyais Ayem, il fallait lui donner l'impression qu'elle était au-dessus de moi. Alors que je faisais plus de bruit qu'elle. Je l'ai perdu, tant pis. Il y en aura d'autres !

Nouveau rebondissement, à la fin du mois de juin. Alors qu'on imagine la rupture consommée, les deux copines se rabibochent, fin juin. "Avec Ayem, telle­ment qu’on s’aime, on se déteste", expliquera alors Nabilla dans les colonnes de Télé Loisirs. C’est comme les amou­reux, c’est passion­nel entre nous". Dans l'épreuve, les deux jeunes femmes semblent à présent plus soudées que jamais.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter