Nabilla pose en fourrure sur Instagram et se fait tacler

Nabilla pose en fourrure sur Instagram et se fait tacler

DirectLCI
RETOUR DE BÂTON – La bimbo a posté sur son compte Instagram une photo d'elle en train de porter une doudoune avec de la fourrure en raton laveur, un cliché qui n'a pas plu du tout à certains fans.

Elle a décidé de combattre le "froid polaire" qui glace la France en ce moment. Et peut-être de se faire un peu d'argent en passant. Nabilla a posté sur son compte Instagram une photo d'elle, ventre à l'air, en train de porter une doudoune avec de la fourrure en raton laveur. Avec le cliché, la bimbo a laissé ces quelques mots : ''Merci @nicolebenisti pour cette jolie Doudoune venu ce matin de Montréal. Trop contente. Ça remonte le moral. Bisous''.

Depuis plusieurs mois, l'ex-star de la téléralité s'est reconvertie en reine du placement de produit. Selon son agent, cité en octobre dernier dans ''Le Tube''de Canal+ : ''Nabilla est toujours très heureuse de participer au développement de nouveaux produits et d’accueillir de nouvelles marques sur ses réseaux. Pour chaque promotion sur les réseaux sociaux, voici les tarifs : Instagram : 1.500 euros H.T, Twitter : 2.000 euros H.T''.

Ugg, Chanel, etc.

Et visiblement, les marques se bousculent au portillon du compte Instagram de Nabilla, qui affiche 1,5 million d'abonnés. Bottes siglées Ugg, baskets Chanel sont notamment bien visibles tout logo dehors sur plusieurs photos. Cette fois, c'est la marque canadienne Nicole Benisti qui a jeté son dévolu sur Nabilla. Mais les fans de la bimbo ne partagent pas tous son goût pour la fourrure.

''Pour toi c'est une finalité de porter de la fourrure ? Une preuve de réussite ?'' ''C'est honteux de porter un tel manteau !'' ''Honte à toi de porter de la vraie fourrure !'', peut-on ainsi lire parmi les commentaires de cette photo qui a tout de même reçu 21 000 ''j'aime''.

A LIRE AUSSI >> Thomas Vergara perd son iPad... et les photos de Nabilla toute nue fuitent sur le net
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter