"Nos adieux, c'est notre vie": le plaidoyer de Nicolas Bedos pour l'euthanasie

Nicolas Bedos, le 4 juin 2020, aux obsèques de son père Guy Bedos.
People

FIN DE VIE - Trois mois après la mort de son père, le réalisateur de "La Belle époque" a expliqué sur son compte Instagram qu'il soutenait le droit de "mourir dans la dignité".

C'est un sujet très sensible. Nicolas Bedos a publié sur son compte Instagram un texte en faveur de l'euthanasie. Plus de trois mois après le décès de son père Guy Bedos, le réalisateur de La Belle époque a pris la plume pour exprimer son point de vue. "On en fait tant pour notre arrivée sur Terre... et si peu pour notre sortie. Tous ces biberons, ces psys, ces blogs, ces nounous, pour se barrer démunis, impuissants, souffreteux et meurtris, comme des merdes", écrit-il. "Nos derniers souvenirs sont précieux comme la vie qu'ils contiennent. La dernière page engage la qualité et le sens du livre".

Comme il l'explique, ce message n'est qu'un préambule à un plus long texte dans lequel il précisera les raisons de cette position. "Je ne suis pas du genre à jouer les artistes engagés", prévient Nicolas Bedos qui dénonce le flou autour de la loi Leonetti qui plonge les soignants dans des "dilemmes éthiques". "Quant à la prise en charge des patients en fin de vie, nos courageux soignants méritent une formation psychologique afin que ceux qui s'en vont emportent avec eux des souvenirs de douceur, de respect et rien d'autre", estime-t-il avant de conclure : "Nos adieux, c'est notre vie".

Lire aussi

Sa prise de position intervient alors que le cas d'Alain Cocq relance le débat sur la fin de vie. Atteint d'une maladie incurable, cet homme de 57 ans a demandé au président de la République de bénéficier d'un sédatif pour mourir. Face au refus d'Emmanuel Macron, il avait décidé vendredi dernier d'arrêter tout traitement et de ne plus s'alimenter. Ce lundi soir, Alain Cocq a été transféré au CHU de Dijon, où il a finalement accepté de bénéficier de soins palliatifs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent