Non, elle n'a pas eu une crise cardiaque : Laurence Boccolini dévoile les raisons de son hospitalisation

People

PAS CONTENTE – Alors que l’hebdomadaire "Ici Paris" assurait qu'elle avait été victime d’une crise cardiaque, Laurence Boccolini a décidé de dévoiler les véritables raisons de son hospitalisation.

Elle a tenu à rétablir la vérité. Le 15 mai dernier, Laurence Boccolini dévoilait sur son compte Instagram qu'elle avait été hospitalisée en urgence après avoir frôlé la mort. "Parfois, vous refusez d’écouter cette voix à votre oreille qui vous mets en garde et vous dit que tout peut basculer en une seconde. Alors il faut bien l’écouter, ne plus essayer de donner le change avec le sourire et tout le reste devient dérisoire ...Tout. Absolument TOUT", expliquait l'animatrice de TF1. 

Une semaine plus tard, elle donnait des nouvelles rassurantes à ses fans, toujours sur Instagram. Si elle n'était pas complètement remise, elle allait tout de même beaucoup mieux grâce à une perfusion portable qui ne la quittait pas. "Au bout de 18 jours, je me suis habituée à ce joli petit objet qui tous les jours propulse le produit qui guérit dans mes veines ... Enfin on croise les doigts", expliquait la présentatrice du "Grand Concours des animateurs".

Lire aussi

J’essaye avec le plus grand mal et le plus de force possible de sortir d’une infection mal soignée lors de mon tournage en Afrique du Sud et qui a salement dégénéré - Laurence Bocolini

Si Laurence Boccolini n'a pas donné de détails sur le mal dont elle souffrait, elle a décidé de sortir du silence après la publication d'un article dans Ici Paris qui croyait savoir qu'elle avait été victime d'une crise cardiaque. "Alors Franchement faut en avoir des neurones en moins pour écrire des conneries pareilles !!! Ahhh LE CLICHÉ ! La grosse qui a trop mangé et donc qui a le cœur qui part en cacahuète !", s'est emporté l'animatrice ce jeudi 23 mai sur son compte Instagram. "J’espère que vous n’osez même pas vous prétendre journalistes. Je vais adorer utiliser cet 'article' débile et mensonger pour garnir les litières de mes chats ! L’art de ne rien savoir et d’en tirer des conclusions. Vous pouvez vous attendre au prix Pulitzer", a-t-elle poursuivi.  

"Oui j’ai été hospitalisée, oui c’était grave, et j’ai failli voir le fameux tunnel avec la lumière au bout comme dans Poltergeist (super film au passage) mais ce n’est ni à cause de mon poids ou de ma perte de poids. (…)  J’essaye avec le plus grand mal et le plus de force possible de sortir d’une infection mal soignée lors de mon tournage en Afrique du Sud et qui a salement dégénéré une fois de retour à paris . Vous m’obligez à me justifier pour démentir une information totalement fausse qui va être reprises sur des sites people brut de décoffrage", a conclu Laurence Boccolini. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter