Non, Nolwenn Leroy n'est pas "gênée" quand elle raconte allaiter encore son fils de 21 mois

Non, Nolwenn Leroy n'est pas "gênée" quand elle raconte allaiter encore son fils de 21 mois

MISE AU POINT - La chanteuse a réagi sur Instagram à un article de presse interprétant son attitude lors de son passage dans l'émission "Ça ne sortira pas d’ici" de Michel Cymes, au cours de laquelle elle a confié continuer d'allaiter son enfant de 21 mois. "Si 'gêne' ou 'embarras' il y a eu lors de cette interview, c'est uniquement dû au fait que je n'aime pas, d'une manière générale, évoquer les aspects de ma vie privée en public", affirme-t-elle.

Elle ne parle que très rarement de son intimité. Alors quand on lui prête des sentiments qu'elle n'a pas eus, Nolwenn Leroy ne laisse rien passer. Elle est sortie de sa réserve jeudi 25 avril pour dénoncer un article de presse qui la disait "embarrassée" et "un peu honteuse" au moment de confier qu'elle allaitait toujours Marin, son fils âgé de 21 mois, lors d'une émission de Michel Cymes diffusée mercredi soir. 

"En l'occurrence, si 'gêne' ou 'embarras' il y avait lors de cette interview, c'est uniquement dû au fait que je n'aime pas, d'une manière générale, évoquer les aspects de ma vie privée en public! C'est une ligne de conduite que je me suis fixée depuis le début de ma carrière et à laquelle je n'ai que très rarement dérogé", affirme-t-elle sur Instagram.

Lire aussi

Invitée de l'émission "ça ne sortira pas d'ici" sur France 2 mercredi 24 avril, la chanteuse est revenue sur son rapport à l'allaitement. "C'est une expérience extraordinaire, mais tirer son lait c'est moins extraordinaire. C'est pas la même émotion, pas le même contact", a-t-elle expliqué. "Là on me dit que s'il n'arrête pas, c'est que c'est moi qui n'ai pas envie qu'il arrête. C'est des moments où l'on se retrouve et où on n'est que tous les deux", a-t-elle poursuivi. 

Voir cette publication sur Instagram

« EMBARRASSÉE... » ?!? « TENTER DE JUSTIFIER mon choix de Maman...» ?!? « Un peu HONTEUSE, j’ai ADMIS à demi-mot... »?!?😤🤬 Et cet article est écrit par une femme?!? Sérieusement?!?🥺🤔 @galafr En l’occurrence, si « gêne » ou « embarras » il y avait lors de cette interview, c’est uniquement dû au fait que je n’aime pas, d’une manière générale, évoquer les aspects de ma vie privée en public! C’est une ligne de conduite que je me suis fixée depuis le début de ma carrière et à laquelle je n’ai que très rarement dérogé. Cependant, le contexte aujourd’hui est particulier car je me suis exprimée dans le cadre d’une émission qui se veut axée sur le thème de la santé et j’ai pensé que mon témoignage pouvait peut-être permettre de déculpabiliser les femmes qui souhaiteraient allaiter longtemps et que l’on montre systématiquement du doigt!🤱👶🏼 Il est important de rappeler que cette décision est avant tout et toutes choses un choix personnel, qui ne peut être discuté. Et dans cette société hypersexualisée et pleine de paradoxes qui est la nôtre, nous constatons que la phrase « Couvrez ce sein que je ne saurais voir » ne s’applique évidemment qu’à l’allaitement!!!😏😔#chacunfaitcequiluiplait #women #mothers #babies #breastfeeding

Une publication partagée par Nolwenn Leroy (@nolwennleroyofficiel) le

J'ai pensé que mon témoignage pouvait peut-être permettre de déculpabiliser les femmes qui souhaiteraient allaiter plus longtemps- Nolwenn Leroy

Sur Instagram le lendemain, elle est revenue sur le "contexte particulier" dans lequel elle a tenu ces propos. "Je me suis exprimée dans le cadre d'une émission qui se veut axée sur le thème de la santé et j'ai pensé que mon témoignage pouvait peut-être permettre de déculpabiliser les femmes qui souhaiteraient allaiter plus longtemps et que l'on montre systématiquement du doigt", a-t-elle écrit. Nolwenn Leroy souligne que "cette décision est avant tout et toutes choses un choix personnel, qui ne peut être discuté".

La chanteuse, en couple avec l'ancien tennisman Arnaud Clément, conclut son post en ironisant sur cette "société hypersexualisée et pleine de paradoxes qui est la nôtre", dans laquelle "la phrase 'Couvrez ce sein que je ne saurais voir' ne s'applique qu'à l'allaitement!". Le message est passé !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

EN DIRECT - Olivier Véran : "Le pass sanitaire, nous y mettrons fin à la minute où nous le pourrons"

La maladie de Charcot, le dernier combat de Jean-Yves Lafesse

Manifestations contre le pass sanitaire samedi dans toute la France: à quoi s'attendre?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.