"Notre vie a pris tout son sens" : Christophe Beaugrand et son mari, papas d'un petit garçon

Mariés depuis 2018, Christophe Beaugrand et Ghislain Gerin ont mis deux ans à être parents.
People

CARNET ROSE – L'animateur Christophe Beaugrand et son mari Ghislain Gerin ont accueilli un petit Valentin, né le 9 novembre à Las Vegas d'une mère porteuse.

Il est aux anges. Christophe Beaugrand est l'heureux papa d'un petit garçon, comme il l'a annoncé ce jeudi 28 novembre sur son compte Instagram. "Valentin a pointé le bout de son (petit) nez le 9 novembre à 5:39 du matin. Et depuis, notre vie a pris tout son sens”, écrit l'animateur de TF1 qui pose avec son bébé dans les bras, aux côtés de son mari, Ghislain. "Je sais désormais ce qu’est l’amour inconditionnel. Je vous embrasse et merci d’avance pour votre bienveillance envers notre jolie petite famille", poursuit-il, remerciant le magazine "Gala" qui lui consacre cette semaine un article. 

Marié depuis juillet 2018, Christophe Beaugrand n'avait jamais caché son rêve de fonder une famille. "On s’y préparait depuis tellement longtemps", explique-t-il dans les colonnes de l'hebdomadaire. Pour réaliser son projet, le couple a eu recours à la procréation médicale assisté (PMA). Le petit Valentin est ainsi né à Las Vegas grâce à une mère porteuse. 

Lire aussi

Je rêve d'être papa depuis que je suis tout jeune. Mais étant homosexuel, je me disais que ce serait sans doute impossible- Christophe Beaugrand

Arrivés deux jours avant l’accouchement, Christophe Beaugrand et son mari Ghislain Gerin ont pu assister à la naissance de Valentin. "C'est une bouffée d'émotion incroyable", confie le jeune papa. "C'est une sorte de bouleversement, on se dit que rien ne sera plus jamais comme avant. (…) Je rêve d'être papa depuis que je suis tout jeune. J'ai une fibre paternelle très forte. Mais étant homosexuel, je me disais que ce serait sans doute impossible", poursuit Christophe Beaugrand, qui précise que le "feeling" est passé tout de suite avec Whitney, la mère porteuse qui a accepté, elle aussi, de témoigner. 

"C'est merveilleux d'aider quelqu'un à fonder une famille (…). Je regrette que tout le monde n'ait pas l'esprit ouvert à la GPA", explique Whitney qui ajoute avoir mené ce "projet familial" avec son mari et ses trois filles. "Nous leur enseignons l'esprit d'ouverture et l’acceptation de tous les types d'amour et de famille". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter