"Nous sommes notre pire ennemi" : le cri du cœur de la star de Clem pour l’avenir de la planète

"Nous sommes notre pire ennemi" : le cri du cœur de la star de Clem pour l’avenir de la planète

CRI - Très impliquée sur les questions de climat, la comédienne Lucie Lucas, qui incarne Clem dans la série de TF1, a posté un message alarmant sur son compte Instagram. Elle y dénonce les répercussions des changements climatiques.

C'est un cri du cœur, un signal d'alarme même. Lucie Lucas, héroïne de Clem sur TF1, craint le pire. Dans un message posté sur Instagram, la comédienne avoue avoir eu du mal à revenir sur les réseaux sociaux après les images qu'elles a vues de la catastrophe qui ravage l'Amazonie notamment. "Cela me faisait tellement mal de voir ces articles, ces photos d'immenses étendues de forêts si précieuses qui s'envolent en fumée devant notre impuissance et l'indifférence de beaucoup. Notre espèce animale est si douée pour détruire en un clin d'œil ce que la Terre et sa technologie qui nous dépasse a mis des centaines, des milliers voir des millions d'années à créer", dit-elle dans un premier temps.

Voir cette publication sur Instagram

Bonne rentrée les amis :) J'espère que votre journée s'est bien passée ! Moi j'ai eu beaucoup de mal à revenir sur les réseaux sociaux... Pour être honnête, ces dernières semaines, je ne voulais pas, je ne voulais plus... Cela me faisait tellement mal de voir ces articles, ces photos d'immenses étendues de forêts si précieuses qui s'envolent en fumée devant notre impuissance et l'indifférence de beaucoup. Notre espèce animale est si douée pour détruire en un clin d'œil ce que la Terre et sa technologie qui nous dépasse à mis des centaines, des milliers voir des millions d'années à créer. Nous ne pourrons pas survivre, sans air pur, sans eau potable et sans un climat Clément. Point. Nous sommes vraiment notre pire ennemis. Même s'il est trop tard pour éviter la catastrophe, il n'est pas trop tard pour limiter les dégâts. Nous pouvons continuer à nous renseigner, à agir dans notre quotidien, changer notre façon de consommer en achetant aux entreprises qui le méritent et en boycottant celles qui sacrifient tout sur l'hôtel du profit, signer des pétitions, marcher ensemble pour protester, voter, nous présenter aux élections municipales, pratiquer la désobéissance civile, partager les uns avec les autres... Mais n'oublions jamais de prendre soin de nous et de PROFITER DE LA VIE aussi ! Aimer, rire, danser, chanter, jouer et partager... C'est le meilleur hommage que l'on puisse rendre à la vie, et si on s'organise, c'est loin d'être incompatible avec le respect des autres et de l'environnement :) Moi je vous retrouve jeudi en Facebook live avec @sobio_etic.... J'ai hâte ! ☺️ Je vous invite aussi à lire et partager la tribune de @youthforclimatefr dans le monde (lien en Bio et en story) On se retrouve aussi très vite pour la révélation du Clip: les Silences, tiré du nouvel album de @tomfrager : Au large des Villes Des bisous ! 😘 Photo @chlartigephoto

Une publication partagée par Lucie Lucas (@lucie_lucas_comedienne) le

Avant de pointer du doigt l'action et la responsabilité des humains qui détruisent la nature de jour en jour, selon elle. "Nous ne pourrons pas survivre, sans air pur, sans eau potable et sans un climat clément. Point. Nous sommes vraiment notre pire ennemi. Même s'il est trop tard pour éviter la catastrophe, il n'est pas trop tard pour limiter les dégâts. Nous pouvons continuer à nous renseigner, à agir dans notre quotidien, changer notre façon de consommer en achetant aux entreprises qui le méritent et en boycottant celles qui sacrifient tout sur l'hôtel du profit, signer des pétitions, marcher ensemble pour protester, voter, nous présenter aux élections municipales, pratiquer la désobéissance civile, partager les uns avec les autres...", lance-t-elle en guise de message d'éveil. 

Lire aussi

Inquiète pour ses enfants

Semble-t-il très marquée par les événements, la comédienne de 33 ans incite tout de même les gens, ses fans, à profiter de la vie, chose qui n'est pas incompatible "avec le respect des autres et de l'environnement". En juin dernier, l'actrice avait déjà fait part de ses doutes et craintes concernant le futur, en tenant d'ailleurs des propos-chocs concernant l'avenir de ses enfants. "Je pars du principe que, peut-être, mes enfants n'atteindront pas la majorité. (…) Je ne sais pas de quoi sera fait demain et je pense qu'on va connaître des moments de grande violence et mes enfants aussi. D'ailleurs, je les prépare", disait-elle. Lucie Lucas, mère de trois enfants, avait relativisé ses dires, préférant insister sur l'urgence à sauver la planète et "travailler ensemble pour un monde plus juste et beau".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

VIDÉO - "Sept à Huit" : les confidences d'Amel Bent sur sa douloureuse maternité

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.