Nouveau piratage de stars : après Amanda Seyfried et Emma Watson, c'est au tour de Rose McGowan

Nouveau piratage de stars : après Amanda Seyfried et Emma Watson, c'est au tour de Rose McGowan
People

PHOTOS VOLÉES - Une sex tape de Rose McGowan et des photos ont été mises en ligne sur internet, quelques jours après le piratage d'Amanda Seyfried et Emma Watson. Mais l'actrice ne compte pas se laisser faire.

"Hey petits hackers, maman arrive et elle frappe fort". Rose McGowan est prête à se venger après le piratage de sa sexe tape et de photos d'elle nue, qui ont été publiées sur internet. L'actrice, notamment vue dans la série Charmed ou le film Scream, a prévenu sur son compte Twitter qu'elle n'allait pas en rester là. Et son avocat a assuré au site américain Gossip Cop qu'elle "travaillait avec les autorités pour dénicher la personne responsable", avant qu'elle n'affirme vouloir se rendre à la justice. 

Ce n'est pas la première fois que Rose McGowan voit l'une de ses sex tapes arriver sur internet : en novembre dernier deux vidéos avaient été diffusées sur les réseaux sociaux, l'une dans laquelle elle se trouve avec un homme, l'autre où elle est seule. Elle avait rapidement réagi sur Twitter : "Je ne crois pas à la honte". 

Elle fait partie de ces quelques actrices victimes de piratage en ce mois de mars, après Amanda Seyfried, Katie Cassidy, Mischa Barton et Emma Watson, dont de nombreuses photos volées ont été diffusées en ligne. "Je m'exprime publiquement pour combattre ce phénomène, pas seulement pour moi mais pour toutes les autres femmes. Je veux leur épargner la douleur et l'humiliation que j'ai dû endurer", a d'ailleurs déclaré Mischa Barton ce mercredi en conférence de presse, assurant qu'elle allait porter plainte.

Cette nouvelle vague de piratage nous rappelle celle du "Fappening", lorsqu'en cette sombre soirée d'août 2014,  des centaines de vidéos et photos de stars féminines ont été piratées et balancées sur internet. En mars 2016, Ryan Collins, un Américain âgé de 36 ans, est arrêté et plaide coupable, et s'il n'est pas l'instigateur de ces fuites, il est condamné à 18 mois de prison en octobre dernier.

Lire aussi

En vidéo

Charmed : que sont devenus les héros de la série ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent