"Tu nous a appris à nous libérer" : aux obsèques de Juliette Gréco, l'adieu à la muse de St-Germain-des-Prés

Les obsèques de Juliette Gréco se sont déroulées à Saint-Germain-des-Prés.
People

DISPARITION – Les obsèques de Juliette Gréco ont lieu ce lundi 5 à l'église Saint-Germain-des-Prés de Paris. De nombreuses personnalités avaient fait le déplacement.

Ils sont venus lui rendre un dernier hommage. Les obsèques de Juliette Gréco, décédée le 23 septembre dernier à l'âge de 93 ans, ont lieu ce lundi 5 octobre à Paris. Comme l'a annoncé sa famille à l'AFP, la cérémonie s'est tenue à l'Eglise Saint-Germain-des-Prés à 14h30, avant une inhumation "dans la plus stricte intimité", a précisé sa petite-fille, Julie-Amour Rossini. "Elle souhaitait une messe à St-Germain des Prés, chez elle. Sa vie a beaucoup commencé là", a confié à l'AFP Jacqueline Franjou, 73 ans, créatrice du Festival de Ramatuelle et amie de longue date de Juliette Gréco.

De nombreuses personnalités ont fait le déplacement pour saluer la grande dame de la chanson française qui aura eu une carrière de plus de 60 ans au cours de laquelle elle a interprété les plus grands, de Boris Vian à Jacques Prévert, en passant par Charles Aznavour et Serge Gainsbourg. La disparition de la chanteuse qui a également travaillé avec Léo Ferré, Olivia Ruiz et Benjamin Biolay, a suscité de nombreux hommages, comme celui du président Macron avait salué la "muse de Saint-Germain-des-Prés": "Son visage et sa voix continueront à accompagner nos vies".

Lire aussi

Si Emmanuel Macron n'a pas fait le déplacement, sa femme Brigitte Macron était présente ce lundi pour soutenir la famille de Juliette Gréco. A ses côtés, on a pu apercevoir Julie Gayet et François Hollande, Jack Lang et sa femme Monique, les comédiens Michel Boujenah et Brigitte Fossey, ainsi que les chanteurs Zazie, Francis Lalanne, Zazie et Abd Al Malik. Nathalie Rykiel et Bernard Montiel ont également tenu à être présents. 

"Tu nous as donc appris à nous libérer. A aimer les autres et à s'aimer soi-même. Juliette, notre amitié est éternelle", a lu dans l'église Abd Al Malik, un des artistes de la nouvelle génération qui avait collaboré récemment avec la chanteuse iconique. "On a tout dit de toi. Femme fatale, femme passion, femme secrète, sphinx, élégante, distante, curieuse, moqueuse", a complété Jacqueline Franjou, créatrice du Festival de Ramatuelle et amie de longue date de la dame en noir. "Permettez-moi d'emprunter un évangile de Saint Jean. A l'origine, le verbe, c'est le mot, et le mot, qui mieux que toi l'a servi ? Tu les transformais en pierres précieuses". La chanteuse sera inhumée en fin d'après-midi au cimetière du Montparnasse. Elle reposera aux côtés de son mari, le pianiste Gérard Jouannest, décédé en mai 2018. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

EN DIRECT - Covid-19 : 258 décès enregistrés en 24 heures, un niveau similaire à fin mars

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent