Omar Sy, Beyoncé, Kim Kardashian... Comment les stars se mobilisent après la mort de George Floyd

Omar Sy, Beyoncé, Kim Kardashian... Comment les stars se mobilisent après la mort de George Floyd
People

CÉLÉBRITÉS - Messages sur les réseaux sociaux, participation aux rassemblements, soutien financier aux manifestants emprisonnés… De nombreuses stars s’engagent auprès du mouvement Black Lives Matters après la mort de George Floyd.

La mort de George Floyd, le 25 mai dernier, suite à son interpellation par la police de Minneapolis, a déclenché outre-Atlantique une puissante mobilisation à laquelle se sont jointes de nombreuses personnalités du monde du spectacle, déjà sensibilisées depuis de long mois aux combats du mouvement Black Lives Matter.

Icône de la pop music, la chanteuse Beyoncé a ainsi publié ce week-end sur Instagram un message vidéo dans lequel elle réclame "la justice pour George Floyd. Nous avons tous assisté à un meurtre en plein jour", y dit-elle à propos de la vidéo qui a embrasé les réseaux sociaux et sur laquelle on voit le policier Derek Chauvin appuyer son genou sur le cou de la victime. 

"Je ne parle pas que pour les gens de couleur", précise la star auprès de ses 147 millions d'abonnés. "Que vous soyez blanc, noir, marron ou n’importe quoi entre les deux, je suis sûr que vous vous sentez désemparé face au racisme qui existe aujourd’hui en Amérique."

"Regarder mon peuple se faire assassiner et lyncher jour après jour me plonge dans une grande tristesse", a écrit pour sa part Rihanna, qui ne supporte plus de voir en boucle les images de George Floyd et d’entendre "l’agonie dans sa voix alors qu’il réclame encore et encore qu’on l’épargne". La star de la Barbade se dit "hantée" par le visage de Derek Chauvin et "la joie pure dans le regard de ce fanatique, ce raciste, ce criminel, ce porc".

De son côté, l’acteur Jamie Foxx a publié un diaporama d’Afro-américains victimes de violences policières ces dernières années, la star de "Django Unchained" regrettant que depuis le passage à tabac de Rodney King lors des émeutes de Los Angeles en 1992, la situation n’ait guère évoluée. "Nous ne pouvons pas rester silencieux", écrit-il. "Nous devons changer de politique vis-à-vis de la brutalité policière. Pousser pour un vrai changement. Nous ne pouvons pas laisser tomber tous ces gens."

La mobilisation va bien au-delà des personnalités issues de la communauté afro-américaine. "Scandalisée par la mort de George Floyd", Lady Gaga dénonce le "racisme systémique" de la société américaine et le "système corrompu" qui le soutient. Pour la chanteuse, le coupable tout désigné de la flambée de violence actuelle n’est autre que Donald Trump. "C’est le dirigeant le plus puissant du monde et il n’offre qu’ignorance et discrimination", s’insurge-t-elle. "Nous savions que c’était un imbécile et un raciste (…) Il est temps de changer."

La star de téléréalité Kim Kardashian s’est elle aussi exprimée dans un message d’une gravité sans doute inattendue pour ses détracteurs. "Le privilège que ma couleur de peau m’accorde m’a souvent laissé penser que ce combat n’était pas véritablement mieux", avoue la compagne du rappeur Kanye West. "Plus maintenant. Je suis en colère, je suis furieuse et dégoûtée. Je suis épuisée de voir souffrir des mères, des pères, des sœurs, des frères et des enfants parce que ceux qu’ils aiment ont été injustement assassinés ou emprisonnés parce qu’ils étaient noirs", dénonce celle qui s’était rendue l’an dernier à la Maison Blanche pour réclamer une réforme du système pénal.

Si ces célébrités ont assisté aux violences qui secouent le pays devant leur poste de télévision, certaines n’ont pas hésité à se joindre aux manifestants ce week-end. C’est notamment le cas de la chanteuse Ariana Grande, qui s’est mêlée à la foule ce dimanche dans les rues cossues de Beverly Hills et West Hollywood. La jeune femme avait posté quelques photos sur les réseaux. Mais c'est un fan qui l'a repérée, masque sur le visage, en train de brandir un panneau affichant son soutien au mouvement Black Lives Matter.

Toujours à Los Angeles, l'acteur Omar Sy, résident aux Etats-Unis, a lui aussi affiché son soutien au mouvement en faisant au passage une référence également à  la France et au décès d'Adama Traoré en 2016.

Les chanteuses Halsey et Kehlani, mais aussi l’acteur Timothée Chalamet, ont également posté des photos des manifestations et des émeutes dont ils ont été témoins en Californie.

Parmi les plus démonstratifs, le rappeur Nick Cannon, ancien compagnon de Mariah Carey, s’est lui rendu à Minneapolis, où il est apparu devant les caméras, brandissant le portrait de George Floyd.

Si aucune de ces personnalités n’a été blessée, ni même interpellée par les forces de l’ordre, l’acteur John Cusack a eu lui un échange musclé avec la police de Chicago, ce samedi. Dans une vidéo postée sur Twitter, des agents le bousculent alors qu’il est en train de filmer une voiture en feu depuis son vélo…

Enfin, plusieurs célébrités ont mis la main à la poche ce week-end. L’acteur Seth Rogen, la chanteuse et comédienne Janelle Monae ou encore le comédien Steve Carrell ont effectué un don en faveur d’un fonds destiné à payer la caution des manifestants sans ressource à Minneapolis.

Toute l'info sur

Mort de George Floyd : l'indignation mondiale

La top-modèle Chrissy Teigen, compagne du chanteur John Legend, avait elle choisi de donner pas moins de 100.000 dollars, avant d’être prise à partie par des internautes qualifiant les manifestants "d’émeutiers et de criminels". Elle a donc décidé de doubler la mise. Et d’offrir 200.000 dollars pour venir en aide aux soutiens de George Floyd.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent