"On avait froid alors on brûlait les meubles" : "très touchée" par les Gilets jaunes, Arielle Dombasle révèle avoir eu des problèmes d'argent

People
CONFESSIONS - Invitée dans l'émission "Show de luxe" sur la radio Voltage, Arielle Dombasle a fait d'étonnantes confidences sur ses finances. Trop généreuse, elle dit s'être retrouvée "sur la paille parfois".

Il ne faut pas se fier aux apparences. C'est ce qu'a dit en substance Arielle Dombasle ce mardi 8 janvier sur la radio Voltage. Invitée du Show de luxe, l'actrice et chanteuse a confié avoir connu des problèmes d'argent lorsqu'elle avait une trentaine d'années. "Cela ne veut rien dire être riche, c'est être riche intérieurement", a lancé l'épouse de Bernard-Henri Levy. D'ailleurs, elle dit comprendre tout à fait le mouvement de Gilets Jaunes. 


"Je suis comme tous les Français, très touchée par les Gilets jaunes, quand on les entend un par un revendiquer toute la misère du monde", a-t-elle déclaré avant de qualifier d'"extraordinaire" la phrase "la fin du monde, je m'en fous, je pense à la fin du mois". 

Je me suis ruinée moi-même en donnant de l'argent et en faisant vivre des tas de gens. Arielle Dombasle

"Moi je suis quelqu'un de très généreux. J'ai ruiné ma grand-mère. Je me suis ruinée moi-même en donnant de l'argent et en faisant vivre des tas de gens. Je donne à des associations, à des orphelinats, je donne à la SPA, à World Wilde Protection. Mais en même temps je n'aime pas étaler ce que je fais". Quitte à se mettre "sur la paille parfois", comme elle l'assure. "J'avais des dettes terribles. Mais ça ne m'empêchait pas de vivre… On avait froid, alors on brûlait les meubles de l'appartement. C'était quand j'avais 27, 28 ans par-là". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter