Maïtena Biraben raconte avoir accueilli un migrant chez elle

Maïtena Biraben raconte avoir accueilli un migrant chez elle

People
DirectLCI
SOLIDARITÉ - La journaliste a confié dans les colonnes de "Paris Match" qu'elle avait accueilli un jeune migrant venu du Soudan à son domicile parisien il y a 2 ans.

Maïtena Biraben est une citoyenne engagée. L'ex-animatrice du "Grand Journal" de Canal+ a confié dans les colonnes de Paris Match qu'elle avait accueilli un migrant chez elle, il y a deux ans. "On me considère souvent comme une nantie, une bobo parisienne. Je me sens surtout citoyenne depuis mon plus jeune âge", explique la journaliste qui officie désormais sur RMC avec son émission "M comme Maïtena". 


En octobre 2016, elle décide avec son mari d'accueillir un migrant à son domicile parisien "sans en parler à leurs quatre enfants". Il s'appelle Yacine, il a 18 ans et il est originaire du Soudan. "Dès le départ, nous sommes conscients des risques.  Sans papiers, au moindre contrôle, Yacine peut être reconduit à la frontière immédiatement. Et nous, nous commettons un 'délit de solidarité'. Nous encourons cinq ans de prison et 3. 000 euros d'amende",  admet-elle.

Je n’ai pas donné la vie à Yacine, mais je pense avoir changé sa trajectoireMaïtena Biraben

Peu importe, elle décide de venir en aide au jeune homme, "un môme qui vient de vivre l'enfer, de obtenir l'asile a emménagé dans son propre studio. "Il se prépare à intégrer le programme Wintegreat lui permettant d'étudier à Sciences po", explique Maïtena Biraben. "Il s'imagine président du Soudan, pour changer enfin la destinée de son pays. Et aussi revoir sa mère et ses neuf frères et sœurs qui vivent encore là-bas, dans des camps. (...) Je n’ai pas donné la vie à Yacine, mais je pense avoir changé sa trajectoire. En France, nous sommes des milliers de personnes à le faire", conclut la journaliste, qui se dit prête à recommencer s'il le faut.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter