"On t'attend" : Matt Pokora et Christina Milian savent déjà s'ils attendent une fille ou un garçon

People

CARNET ROSE - Les deux chanteurs ont partagé sur les réseaux sociaux, lundi 12 août, les photos et vidéos de leur "gender reveal party", événement lors duquel les futurs parents et leurs invités découvrent le sexe de l'enfant à venir. Verdict...

Ils ont lancé le décompte en français et en anglais. C'est que leur popstar baby sera bilingue ou ne sera pas. Matt Pokora et sa compagne Christina Milian ont dévoilé sur leurs réseaux sociaux, lundi 12 août, les coulisses de leur "gender reveal party", un évènement très américain célébré avant la désormais culte baby shower. 

Le principe est simple : les jeunes parents découvrent en même temps que leurs invités le sexe du bébé à naître. Le concept n'échappe malheureusement pas aux stéréotypes. Si c'est rose, ce sera une fille. Si c'est bleu, ce sera un garçon. Certains optent donc pour la garniture du gâteau, des ballons enfermés dans une boîte ou bien des jeux. Les deux chanteurs ont eux choisi une sorte de fumigène qu'a déclenché le Strasbourgeois.

Déjà prêt à lui enseigner le football

Verdict ? C'est un baby boy qu'accueilleront dans les prochains mois le Français et l'Américaine, en couple depuis plus de deux ans. À voir la réaction de joie de Matt Pokora, qui sera père pour la première fois, on imagine qu'il était très heureux d'apprendre qu'il allait avoir un mini-moi. "On t'attend mon fils. On commencera par ça, je te dis direct", a-t-il écrit sur Instagram avec un émoji ballon de football. Un clin d’œil à sa passion mais aussi au grand-père du futur bébé, André Tota, ancien footballeur professionnel ayant joué à Metz, Troyes ou encore Strasbourg.

Voir aussi

Les futurs parents ont été félicités sur Instagram par Omar et Helène Sy, présents à leur "gender reveal party" à Los Angeles. Et il n'y a pas qu'eux qui étaient ravis. Violet Madison, 9 ans, la fille de Christina Milian, a elle aussi hurlé en découvrant qu'elle aurait bientôt un petit frère. "Je ne suis pas le père biologique mais je me suis pris d'amour pour cette petite. Quand elle m'appelle pour me dire que je lui manque, j'ai envie de sauter dans un avion", avait déclaré Matt Pokora au Parisien en avril. La fillette, plus fan de basket que de soccer comme disent les Américains, aura tout le loisir d'enseigner à son frère les rudiments des sports US. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter