Outrages : Patrick Bruel écope de 10.000 euros d'amende

Outrages : Patrick Bruel écope de 10.000 euros d'amende

DirectLCI
JUSTICE - Le tribunal correctionnel de Nanterre a rendu son verdict concernant Patrick Bruel, ce vendredi 24 janvier. Le chanteur était poursuivi pour "violences involontaires".

Patrick Bruel risquait quatre mois de prison avec sursis et une amende de 4000 euros. La justice en a décidé autrement et c'est une amende de 10.000 euros sans peine de prison avec sursis qu'a infligé le tribunal correctionnel de Nanterre au chanteur.

Le chanteur était poursuivi pour "violences involontaires", mais le tribunal correctionnel de Nanterre a requalifié les faits en "blessures involontaires". L'acteur a également été reconnu coupable d'"outrages" sur les deux fonctionnaires de police. Il a été condamné vendredi pour avoir injurié et blessé légèrement deux policiers en marge d'une manifestation contre le mariage pour tous en 2013 à Neuilly-sur-Seine.

Les policiers ont déjà été indemnisés par Patrick Bruel

Arrêté à un barrage de police, en marge d'une manifestation contre le mariage pour tous le 24 mars 2013, le comédien avait lancé à deux fonctionnaires: "Vous n'avez pas d'autres choses à foutre que de faire chier les gens d'ici". Selon les policiers, il avait ensuite redémarré brutalement son véhicule et heurté l'un d'entre eux.

À l'audience, le comédien avait reconnu s'être "énervé", mais avait démenti avoir voulu blesser un policier en faisant redémarrer son véhicule. "Il n'y avait rien de volontaire. Je n'aurais pas démarré la voiture avec deux policiers en face de moi. Je ne suis pas complètement cinglé", avait souligné Patrick Bruel. Le parquet avait requis alors quatre mois de prison avec sursis et 4.000 euros d'amende à son encontre. L'avocat des deux fonctionnaires de police, Me Jérôme Andrei, avait fait savoir que le chanteur avait déjà indemnisé ses clients, sans dévoiler le montant de la transaction.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter