Pamela Anderson blessée aux mains par Adil Rami ? Elle publie une vidéo de soins médicaux, le joueur "dément fermement"

People
FEUILLETON - Après avoir accusé Adil Rami de violences à son encontre durant leur relation, Pamela Anderson a publié mardi soir une vidéo de soins qui lui ont été prodigués aux mains à Marseille, en février dernier. Ce mercredi, le joueur a fait savoir qu'il démentait fermement ce qu'il considère comme des "accusations mensongères".

La guerre médiatique entre Pamela Anderson et Adil Rami semble loin d’être terminée. Après avoir annoncé leur séparation, l’ex-vedette de la série "Alerte à Malibu" affirmait dans un (très) long message posté le 26 juin sur son blog personnel avoir été victime l'été dernier de violences de la part du footballeur champion du monde.


"Il m’a écrasé les mains. J’ai dû aller à l’hôpital (six mois plus tard), parce que j’avais trop mal. Je ne pouvais plus écrire, ou ouvrir une bouteille d’eau. Ils ont dû m’anesthésier pour me faire des infiltrations. Mes mains allaient mieux ensuite, mais il m’a refait mal à l’hôtel", écrivait-elle.

Trois jours plus tard, Adil Rami sortait du silence et niait les faits en bloc. "Ces accusations de violences sont complètement fausses et je ne peux pas laisser passer ça", écrira-t-il sur Instagram. "J’hallucine tellement c’est grave. Ceux qui me connaissent savent qui je suis et mes valeurs. Ils savent que c’est impossible et que j’en suis incapable", ajoutait le joueur, parrain de l’association Solidarité Femmes.

Des propos qui semblent avoir convaincu Pamela Anderson d’ajouter sur son blog une vidéo de soins médicaux qui lui ont été prodigués aux mains dans une clinique de Marseille, le 20 février dernier. Elle y a ajouté un cliché où elle est assise sur un lit d’hôpital, la tête dans les mains.


Il convient de préciser que ces documents ont été ajoutés mardi soir par la star à son message en date du 26 juin. Pamela Anderson ne les a pas commentés. Et n'explique donc pas qui a réalisé les photos et tourné la vidéo.

"Je leur ai dit que je ressentais comme de l’arthrose", écrivait la star dans son témoignage. "Je ne pouvais pas dire au docteur qu’il m’avait fait du mal – mais je l’ai dit à sa sœur et au concierge de l’Olympique de Marseille qui m’ont emmenée. Sa sœur m’a demandé d’être patiente, qu’il allait changer", a-t-elle ajouté à propos de ce passage à la clinique.


A la suite de ce nouvel épisode, dans la rupture très médiatique du couple formé par l'ancienne comédienne et le champion du monde, ce dernier, par voie de communiqué, a répété qu'il "n'a jamais commis la moindre violence et n'a jamais de comportement brutal à l'encontre de Mme Anderson". "Il dément fermement les accusations mensongères proférées contre lui et se réserve le droit d’engager toute procédure afin de préserver son intégrité et sa réputation", conclue le communiqué. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter