Paradis, Mouglalis, les rumeurs : Benjamin Biolay en colère

People

MISE AU POINT - Entre Benjamin Biolay et la presse people, c'est loin d'être une grande histoire d'amour. Alors que plusieurs titres évoquent sa séparation avec Vanessa Paradis et une relation avec Anna Mouglalis, le chanteur a tenu à mettre les choses au clair.

"Ce qui est raconté sur moi n'est pas ma vie". A quelques jours de la sortie de son nouvel album, Benjamin Biolay commence à en avoir ras le bol de voir la presse people spéculer autour de son couple. Depuis peu, plusieurs titres ont publié des photos du chanteur à son domicile, en compagnie de l'actrice Anna Mouglalis. Il n'en a pas fallu plus pour que les tabloïds ne leur prêtent une relation et évoquent une possible rupture avec Vanessa Paradis.

EN SAVOIR + >> Vanessa Paradis "sonnée mais pas abattue" par sa rupture avec Benjamin Biolay

Des rumeurs que le principal intéressé a tenu à démentir à l'occasion d'une interview accordée au Figaro : "Je pensais qu'il n'y avait rien de pire au monde que de voir sa vie privée exposée dans les tabloïds. Ça m'est déjà arrivé, et j'ai trouvé ça immonde et violent. Mais quand il s'agit d'une version scénarisée de ma vie, totalement à ma charge et surréaliste par rapport aux derniers mois que j'ai vécus, c'est purement diffamatoire".

Le chanteur, très remonté contre la presse people

Benjamin Biolay a par ailleurs profité de l'occasion pour dire tout ce qu'il pensait des tabloïds, et il n'y est pas allé de main morte : "Depuis le jour de mon mariage, ces gens me volent ma vie. C'est honteux. Vu ce que j'ai vécu, je ne m'attendais pas à un truc tourné comme ça. Je ne pensais pas pouvoir être l'objet d'une telle infamie, d'une telle traque.(...) Je n'ai jamais vécu un mensonge aussi éhonté que ça. On m'a déjà attribué des relations imaginaires, mais jamais une chose pareille".

D'ailleurs, il ne compte pas laisser passer ce qu'il considère comme de la diffamation : il a affirmé qu'il attaquerait en justice tous les titres ayant spéculé à propos de sa vie privée.

A LIRE AUSSI >>  Benjamin Biolay revisite Charles Trénet avec "Revoir Paris"

Lire et commenter