Paul le Bachelor : son calvaire au pied de l'Himalaya

Paul le Bachelor : son calvaire au pied de l'Himalaya

MONDE - Il y a quelques semaines, Paul, le Bachelor de NT1, a voulu gravir l’Everest. Mais ce jour-là, une terrible avalanche a eu lieu, dans laquelle 16 sherpas ont trouvé la mort. Témoin de ce drame, il a raconté son histoire à la BBC.

Paul le Bachelor est peut-être un séducteur, c'est aussi un survivant. Le bellâtre de NT1 qui est au 7e ciel depuis sa rencontre avec Alix, la jolie Toulousaine , est parti à l'assaut du toit du monde le mois dernier. Mais cet exploit, ce rêve d'enfance, il n'a pas pu le réaliser.

Le 18 avril dernier alors qu'il est endormi au dans un camp de base au pied de l'Himalaya,   une violente avalanche l'arrache de son sommeil vers 7 heures, raconte-t-il à la BBC  : "Cela faisait des mois que je me préparais à gravir le Mont Everest. C’était horrible. Nous avons vu les cadavres se faire redescendre. […] Nous étions profondément tristes". 

"J'espère revenir l'année prochaine"

Le bilan est particulièrement meurtrier. Seize sherpas ont trouvé la mort dans cette coulée de neige. Résultat : l'expédition a été logiquement annulée :  "Nos guides ne voulaient pas y aller, et nous avons respecté leur choix."

Mais le Bachelor ne compte pas en rester là : "J’espère pouvoir revenir l’année prochaine, a-t-il confié. J’aime toujours l’aventure et les montagnes, et je veux toujours réaliser mon rêve. Un jour, je gravirai le Mont Everest." Prendra-t-il sa Bachelorette préférée avec lui ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

EN DIRECT - Israël/Palestine : plus de 150 morts depuis la reprise des violences, l'essentiel à Gaza

Covid-19 : ces pays européens qui ont déjà assoupli les règles aux frontières pour les touristes

Que devient Abi Bernadoth, le gagnant de "The Voice" ?

Bigard, Lalanne et Chalençon, têtes de file d'une manifestation anti-masques à Lyon

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.