Pédocriminalité : le chanteur R. Kelly plaide non coupable

Pédocriminalité : le chanteur R. Kelly plaide non coupable
People
DirectLCI
AGRESSIONS - Accusé depuis de nombreuses années de viols et de pédophilie, le chanteur américain R. Kelly, 52 ans, a été officiellement inculpé vendredi pour 10 abus sexuels aggravés, dont certains sur mineurs. Ce lundi, il a plaidé non coupable devant un tribunal de Chicago.

Voilà des décennies qu'il est accusé de viols et de pédophilie. R. Kelly a finalement été rattrapé par la justice. Le chanteur américain de 52 ans, star du R&B, a été inculpé vendredi de 10 chefs d'accusation d'abus sexuel accompagné de circonstances aggravantes. Les crimes présumés s'étalent entre 1998 et 2010 et concernent quatre victimes, dont au moins trois avaient moins de 17 ans au moment des faits. 


Placé en détention, R. Kelly a comparu ce lundi devant un tribunal du comté de Cook à Chicago, où il réside. La vedette de R&B, qui portait une combinaison orange de détenu, a plaidé non coupable par la voix de son avocat. La prochaine audience a été fixée au 22 mars. S'il est reconnu coupable, le chanteur pourrait encourir jusqu'à 70 ans de prison, chacun des 10 chefs d'accusation étant passible de 3 à 7 ans d'emprisonnement. Sa caution a été fixée samedi à un million de dollars. Selon le système américain, il devait en pratique débourser 10% de cette somme, soit 100.000 dollars, pour être libéré, mais le chanteur n'a pas pu rassembler ce montant. 

"Nouvelle preuve vidéo"

"Après 25 ans d'abus sexuels en série et d'agressions de filles mineures, il est temps pour R. Kelly de rendre des comptes", a tweeté Michael Avenatti. Cet avocat très médiatique - il défend notamment l'actrice pornographique Stormy Daniels dans son litige l'opposant au président Donald Trump -, avait expliqué la semaine dernière être en possession d'une nouvelle vidéo montrant R. Kelly ayant une relation sexuelle avec une mineure. Et précisé avoir fait suivre "cette nouvelle preuve vidéo établissant la culpabilité" du chanteur à la procureure du comté de Cook.


De leur côté les procureurs chargés du dossier ont annoncé avoir des preuves ADN confondant le musicien.

R. Kelly,  Robert Sylvester Kelly, de son vrai nom, est notamment connu pour les morceaux "I believe I can fly", "Ignition" ou encore "Bump n' Grind". Il avait été inculpé en 2002 pour avoir filmé des actes sexuels entre lui et une jeune fille de 14 ans, mais finalement acquitté en 2008.


Dans un contexte post #MeToo, il est revenu dans la tourmente avec la diffusion en début d'année d'un documentaire le mettant en cause pour de multiples agressions sexuelles, notamment de filles de moins de 16 ans.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter