PEOPLE EXPRESS : Angelina Jolie attaque Brad Pitt au portefeuille, Samy Nacéri dans une rixe à Moscou et le prince William attendu à Amiens

People

Toute L'info sur

Le divorce de Brangelina

PEOPLE - Ils s’aiment, ils se déchirent, ils se réconcilient… Ils nous agacent autant qu’ils nous font sourire. Voici People Express, l’actu des stars à toute vitesse. Aujourd'hui, le divorce des Brangelina prend un nouveau virage financier, le héros de "Taxi" fait de mauvaises rencontres en Russie et le père du prince George est de retour en France pour une visite officielle en solo.

Que s’est-il passé sur la planète people ces dernières heures ? Alors, bien sûr, tout le monde dit que tout cela est futile, que la vie des stars n’est que superficielle et que ça n'intéresse personne… Et, pourtant, tout le monde, mais sans vraiment l’avouer, est curieux d’en connaître un peu plus sur le quotidien des people. Vous êtes donc au bon endroit, car ça se passe ici.

Les Brangelina désormais déchirés sur une question de pension alimentaire

Elle a demandé le divorce il y a bientôt deux ans. Angelina Jolie souhaiterait désormais mettre un terme définitif - et légal - à son mariage avec Brad Pitt. Et avance, pour cela, sur le terrain de la pension alimentaire. Dans un document déposé mardi dans un tribunal de Los Angeles, l'actrice de 43 ans accuse ainsi le père de ses six enfants de ne leur avoir versé aucune somme "significative". Sans pour autant chiffrer ce que représente un soutien "significatif", rapporte NBC News

Le but de la manoeuvre ? "Permettre de tourner la page de ce mariage tout en ouvrant la voie à une étape de leurs vies et en lui permettant à elle et à Brad de s'engager à nouveau en tant que co-parents dévoués à leurs enfants", précise une porte-parole de la star de "Maléfique". Une source proche de l'acteur précise en revanche que ce dernier a "rempli tous ses devoirs". Voilà qui annonce une nouvel épisode judiciaire douloureux entre les deux ex-amants terribles du cinéma, dont la séparation a été marquée par de nombreux passages chez le juge sur fond d'accusation de maltraitance et d'alcoolisme.

Lire aussi

Samy Nacéri brièvement hospitalisé après une bagarre à Moscou

Il est en forme et le dit lui-même sur Instagram. "Après la fausse annonce de mon décès il y a quelques semaines, merci à tous de ne pas relayer l'intox concernant mon soi-disant traumatisme crânien... Je me porte très bien et vous envoie toute mon affection", écrit Samy Nacéri mardi. Rien en revanche sur la scène rapportée par l'agence de presse russe TASS. Dans la nuit du 4 au 5 août, la star de la saga "Taxi" a été frappée dans un bar de Moscou par un homme qui a pris la fuite. 

"La victime a reçu de l'assistance dans un hôpital et a été autorisée à sortir dans la journée. Une enquête est en cours", précise l'agence. Le Français, installé en Russie depuis plusieurs mois, a plusieurs projets de tournage dans le pays avec son frère Larbi. "Je n'ai pas besoin de passeport russe (...). Être russe pour moi, c'est un état d'esprit", déclarait-il dans une interview à Sputnik. Il se serait sans doute bien passé de l'expérience "bagarre dans un bar local".

Lire aussi

Bonjour William !

Harry et Meghan, duc et duchesse de Sussex, avaient été annoncés. C'est finalement le prince William, et seulement lui, qui viendra représenter la famille royale britannique en Picardie, ce mercredi, pour la commémoration du centenaire de la bataille d'Amiens. Un moment clé de la Première Guerre mondiale. "Il y a cent ans, jour pour jour, les forces alliées de Grande-Bretagne, d'Australie, du Canada, de France et d'Amérique lancèrent une attaque surprise dont le retentissement sur le cours de la guerre sera déterminant", rappelle le duc de Cambridge dans un communiqué transmis par Kensington Palace

En 2016, il était venu en compagnie de son épouse Catherine et de son frère le prince Harry pour le centenaire de la bataille de la Somme. Le futur roi d'Angleterre est attendu à 15h à la cathédrale d'Amiens pour assister à une cérémonie en présence de la Première ministre britannique Theresa May et de 3200 invités triés sur le volet. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter