People Express : Brigitte Bardot rencontre Macron, Taylor Swift tombe sur les fesses, Ivanka Trump stoppe sa marque de vêtements

DirectLCI
RAPIDO - Ils s’aiment, ils se déchirent, ils se réconcilient… Ils nous agacent autant qu’ils nous font sourire. Voici People Express, l’actu des stars à toute vitesse. Au menu aujourd’hui : la visite de Brigitte Bardot, la chute de Taylor Swift et le renoncement d'Ivanka Trump.

Que s’est-il passé sur la planète people ces dernières heures ? Alors, bien sûr, tout le monde dit que tout cela est futile, que la vie des stars n’est que superficielle et que ça n'intéresse personne… Et, pourtant, tout le monde, mais sans vraiment l’avouer, est curieux d’en connaître un peu plus sur le quotidien des people. Vous êtes donc au bon endroit, car ça se passe ici.

Brigitte Bardot à l’Elysée pour parler animaux

L’ancienne actrice Brigitte Bardot a rencontré le Président Emmanuel Macron à l’Elysée mardi pour le sensibiliser à la cause animale. "Sa première parole a été 'Vous allez m’engueuler' et ma réponse a été 'Non, puisque vous ne m’avez encore rien promis'", a-t-elle rapporté à l’AFP. Les questions du broyage des poussins, de la consommation de viande de cheval ou de l’abattage rituel des animaux sans étourdissement ont été abordées. 

"Je sors positive de ma rencontre avec le Président Macron, pleine d’espoir et d’impatience", a partagé Brigitte Bardot sur Twitter.

Taylor Swift chute sur scène

En concert dans le New Jersey dimanche, Taylor Swift a eu un léger moment d’inattention sur scène qui lui a valu une belle chute sur les fesses. Rien de grave pour la chanteuse texane, qui s’en est amusé en repoussant gentiment le danseur venu l’aider à se relever.

Taylor Swift a ensuite partagé sur son compte Instagram une photo des conditions dans lesquelles s’est déroulé son concert. Sous une pluie battante, on l’a voit danser sur scène. De quoi glisser facilement…

Ivanka Trump arrête sa marque de vêtements

La fille du président des Etats-Unis Ivanka Trump a décidé de mettre fin à sa marque de vêtements, chaussures et accessoires. En forte hausse grâce à la campagne présidentielle de 2016, les ventes ont ensuite subi le contrecoup de l’élection de Donald Trump. Plusieurs chaînes de magasins avaient notamment choisi de ne plus vendre les articles portant le nom de la fille du dirigeant.

Conseillère à la Maison Blanche, elle avait déjà dû limiter le développement de la marque pour éviter des conflits d’intérêts avec sa fonction. "Après 17 mois à Washington, je ne sais pas si je reprendrai un jour cette activité, mais je sais que jusqu'à nouvel ordre, mon attention se porte sur ce que je fais ici", a-t-elle expliqué.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter