People Express : Jean Dujardin et Nathalie Péchalat se marient, Elton John chante pour Harry et Meghan

RAPIDO - Ils s’aiment, ils se déchirent, ils se réconcilient… Ils nous agacent autant qu’ils nous font sourire. Voici People Express, l’actu des stars à toute vitesse. Aujourd'hui, le mariage royal (oui encore), un autre mariage people le même jour et pour finir un petit tour aux Etats-Unis. Accrochez-vous c'est parti !

Que s’est-il passé sur la planète people ? Cette actualité frivole vous intéresse ? N'allez pas plus loin, vous êtes au bon endroit. Au menu, ce lundi, un mariage en toute discrétion, un coup de gueule et un air de piano. 

Nathalie Péchalat et Jean Dujardin se sont dit oui

C'est en toute discrétion que la patineuse et l'acteur se sont dit oui à Saint-Cloud le même jour que Meghan et Harry. Après quatre ans de romance, Nathalie Péchalat et Jean Dujardin ont décidé de sceller leur union. 

Le couple a décidé de se marier dans la plus grande discrétion, entouré simplement de leurs proches. Et c'est leur petite fille Jeanne, née en 2015, qui était leur demoiselle d’honneur. On leur souhaite bien du bonheur ! 

Elton John chante pour Harry et Meghan

"Est-ce que quelqu'un sait jouer du piano ?" Une question simple pour demander à Sir Elton John de pousser la chansonnette. C'était ce samedi, lors du mariage princier de Meghan et Harry. Le nouveau marié a invité son convive à se mettre au piano. Le chanteur s'est alors levé et s'est installé pour "un mini-concert", comme l'a rapporté une invitée au Daily Mail.


Sir Elton John a interprété plusieurs tubes de son répertoire comme Your Song, Tiny Dancer, Circle of Life et I'm Still Standing. Déjà convié au mariage de Kate Middleton et du prince William en 2011, celui qui a été adoubé par la reine d'Angleterre en 1998 a surtout offert l'un des moments les plus émouvants en interprétant Candle in the Wind lors des funérailles de son amie, la princesse Diana, en 1997.

Keith Richards conseille aux Américains de se débarrasser de Trump

Le guitariste des Rolling Stones est revenu sur son expérience particulière avec le président des Etats-Unis. C'était en 1989. Donald Trump était alors le promoteur d’un concert des Rolling Stones à Atlantic City, raconte le musicien sur CNN. 


Et quoi de plus beau comme nom de spectacle que "Donald Trump presents the Rolling Stones". Visiblement énervé par ce choix, Keith Richards dit avoir montré un couteau à l'homme d'affaires. "J’ai sorti ma lame, je l’ai posée sur la table et j’ai dit : tu vas te débarrasser de ça, mec". 


Presque trente ans plus tard, il donne aujourd'hui un conseil aux citoyens américains : "Maintenant, l’Amérique doit se débarrasser de lui. Ne dites pas que je ne vous avais pas prévenus." 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Prince Harry et Meghan Markle, le mariage de l’année

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter